George R. Whyte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George R. Whyte

Nom de naissance George R. Whyte
Naissance 11 juillet 1933
Budapest, Hongrie
Décès 31 août 2012 (à 79 ans)
Londres, Grande-Bretagne
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni

George Whyte, né à Budapest le 11 juillet 1933 et mort à Londres le 31 août 2012, est un auteur et compositeur britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auteur, Compositeur, Auteur dramatique. Universités de Londres et de Paris. Formation musicale: piano: Paul Lichtenstern composition: Francesco Ticciati. Citoyen Britannique d’origine hongroise de confession juive. Son œuvre, qui se concentre de plus en plus sur la lutte contre les injustices sociales et particulièrement le racisme, est influencée par l’Holocauste et la perte de nombreux membres de sa famille à Auschwitz.

Il fut un expert sur l’affaire Dreyfus. Sa Trilogie Dreyfus, créée pour le Centenaire Dreyfus en 1994, est souvent mise en scène et adaptée à la télévision. Se basant sur des archives historiques, il a élaboré un style dramatique puissant que Götz Friedrich définit comme un 'Protokol für das Musiktheater', dans lequel le drame se noue autour de textes contradictoires, chantés et récités à plusieurs reprises, qui mettent l’auditeur face à une intensification du conflit moral. Son œuvre littéraire ‘L’Affaire Dreyfus’ - Une Histoire Chronologique’ (publié par Palgrave Macmillan, 2006) est reconnue comme un des principaux ouvrages de référence sur le sujet.

Sa dernière œuvre, ‘Golem 13’ fut le point culminant culturel de la présidence tchèque de l’Union Européenne (juin 2009.) La première a eu lieu au Theâtre National de Prague pour la commémoration du 400e anniversaire de la mort du Rabbi Loew, le Maharal, auquel est attribuée la création du Golem de Prague pour la défense des Juifs du Ghetto. Dans ‘Golem 13’, un drame kabbalistique en 2 actes, (mis en musique par Noam Sheriff), Whyte opère un balancement audacieux entre le passé et le futur. Le premier acte se déroule au XVIe siècle, le second 500 ans plus tard quand les Juifs, menacés encore une fois, créent le Golem 13 pour leur protection. Dans cette œuvre visionnaire, apparaît sur la scène d’opéra, pour la première fois, un être surhumain, composé de spiritualité kabbalistique et de technologie avancée, destiné à avoir une grande signification pour l’humanité entière.

Whyte collabore volontiers avec des autres compositeurs et talents artistiques et il construit son œuvre pour qu’il s’adapte facilement au théâtre, à la télévision et à la radio. Son expérience administrative aux arts du spectacle a contribué à l’évolution d’un héritage artistique qui est en grande partie consacré à la commémoration des injustices que les Juifs ont subies.

George Whyte a été, entre autres, Chairman du Conseil national britannique de l’exportation pour les Arts (1967-1973); un membre fondateur du comité international de la Artur Rubinstein Piano Competition (1976-1998) et le Président du Royal Opera House ‘L’Holocauste: Une Commémoration en Musique’ (1987/88). Depuis 1988, Whyte est le Président des événements culturels ‘Remembering for the Future’ (Londres.) Pendant plus de 20 ans, il a fait des recherches sur l’affaire Dreyfus. Il est le Président de la ‘Dreyfus Society for Human Rights’ (Londres et Bonn).

L’œuvre de George R. Whyte est publié par (inter alia) Palgrave Macmillan (UK et USA), Peter Lang, Oberon Books, Inter Nationes, Artial et Coda Editions; il est distribué par Boosey & Hawkes Bote et Bock Berlin; les premières de ses pièces ont eu lieu au Deutsche Oper Berlin, Oper der Stadt Bonn, Theater Basel, New York City Opera, Opernhaus Zurich, Jüdisches Museum Berlin, National Theatre Prague et ont été portées à l’écran par plusieurs chaînes et stations de radio, y compris WDR, Channel 4, CBS, France Culture, BBC, Sweden STV1, Slovenia RTV, SLO, Finland YLE and Hungary MTV .

Table des Matières[modifier | modifier le code]

Œuvres de George Whyte[modifier | modifier le code]

Littéraires (liste sélective)[modifier | modifier le code]

  • 'Set for Enterprise', Study for the Royal Opera House, London 1986,
  • 'The Dreyfus Centenary Bulletin', The Dreyfus Centenary Committee, London/Bonn 1994,
  • 'Oper am Scheideweg- Dreyfus Die Affäre- Ein Protokoll für das Musiktheater', Deutsche Oper Berlin Yearbook, S. 167-176, 1994,
  • 'L´Affaire en Chansons', Dictionnaire de l'Affaire Dreyfus de A à Z, Flammarion, 1994; Musée d’histoire Contemporaine – BDIC Paris 1994,
  • 'Le Prix d´Illusion', Revue Juive, Geneva, 2 June 1995,
  • 'Un bilan du centenaire de l'Affaire Dreyfus', Cahier Jean Jaurès, Paris, 1995,
  • 'The Accused- The Dreyfus Trilogy', Secolo Verlag/Inter Nationes Bonn, 1996, ISBN 3-929979-28-4,
  • 'Von Berlin zum Broadway' oder 'Die Affäre Dreyfus als Rorschach-Test', Die Welt, 21 December 1996,
  • 'The Dreyfus Affair - A Chronological History', Palgrave Macmillan, London and New York, 2006, ISBN 978-0-230-20285-6,
  • 'Dreyfus Intime' Artial 2008 (in English, German, French, Hebrew, Hungarian). In Czech, Czech Theatre Institute, Translations by the Goethe Institute,
  • 'L'Antisémitism: La Haine Générique, Admettre n’est pas accepter, Réflexions sur l'affaire Dreyfus', Édition Le Manuscript/Unesco, 2008; 'Admission is not acceptance – Reflections on the Dreyfus Affair' Antisemitism, London Valentine Mitchell, 2007; Spanish: Buenos Aires Lilmod 2009; Russian: Moscow Xonokoct, 2010,
  • 'Die Dreyfus Affäre', Die Macht des Vorurteils, Peter Lang, Frankfurt, 2010, ISBN 978-3-631-60218-8
  • 'The Dreyfus Affair – a Trilogy of Plays', Oberon Press, London January 2011.

Pour la scène, television, radio (liste sélective)[modifier | modifier le code]

  • 'AJIOM/Captain Dreyfus – A Jew in Our Midst' Musical in 2 acts, 1989,
  • 'The Dreyfus Trilogy' (in collaboration with Jost Meier, Alfred Schnittke and Luciano Berio) comprising
'Dreyfus – Die Affäre' opera in 2 acts, Deutsche Oper, Berlin, 8 May 1994; Theater Basel, 16 October 1994; 'The Dreyfus Affair' New York City Opera, 2 April 1996,
'Dreyfus-J’Accuse' – Danced drama, Oper der Stadt Bonn, 4 September 1994; television: Sweden STV1, Slovenia RTV, SLO, Finland YLE,
'Rage et Outrage' Musical satire, Arte, April 1994; 'Rage and Outrage', Channel 4, May 1994, Zorn und Schande, Arte 1994,
  • 'J’Accuse' Travelling Exhibition, Curator Sarah Nathan-Davis, Berlin, Basel, New York 1994-1996,
  • 'My burning Protest', monologue for speaker and percussion, 1996,
  • 'Dreyfus in Opera and Ballet/The Odyssey of George Whyte'(German/English) September 1995, WDR, Sweden STV1, Hungary MTV and Finland YLE,
  • 'Cabaret in Exile', (German and English - with songs of World War II) 2008,
  • 'Dreyfus Intime', Opernhaus Zurich, 22 December 2007, Jüdisches Museum, Berlin, 6 May 2009,
  • 'Golem 13' Kabbalistic drama in 2 acts, (set to music by Noam Sheriff), National Theatre Prague, 29 June 2009,

Bibliographie – liste sélective (internationale)[modifier | modifier le code]

  • P. Stoop:'Das graue exorzieren', Der Tagesspiegel, Berlin 10 April 1994,
  • ZDF TV, television interview, Berlin, 2 May 1994,
  • La Belle Affaire', radio interview, RSR1 Lausanne, 11 August 1994,
  • C.R. Whitney: 'Dreyfus is not forgotten, not in Berlin anyway', New York Times, 5 October 1994,
  • S. Nathan-Davis: 'Alfred Dreyfus – gestern und heute', Jüdische Rundschau, Basel, 13 October 1994,
  • M. Handelsatz: 'Dreyfus', Ha’aretz, Tel Aviv, 14 October 1994,
  • 'L’Affaire Dreyfus', interview pour radio, France Culture, 25 March 1995,
  • J. Gabai: 'Dreyfus mis en Scene – La Trilogie de George Whyte', Petit Palais, Geneva, May 1995,
  • 'Maurizio Costanzo', television interview, Canale 5, Rome, 16 January 1998,
  • J. Frazer: 'Accusative Case', Jewish Chronicle, London 18 March 2005,
  • J. Tobin: 'His sole crime was to be a Jew', Jewish Ledger, Hartford, USA, 5 April 1996,
  • Ingo Way: 'Wir steuern auf eine Katastrophe zu', Jüdische Allgemeine, Berlin, 8 February 2007,
  • George Whyte: 'L’Histoire d’un officier français', L’Arche, Paris, February 2007,
  • Reto E. Wild: 'Die Dreyfus Affäre ist unsterblich – Gespräch mit George Whyte', Neue Zurcher Zeitung, Zurcher Kultur, 22 January 2008,
  • Jana Machalick: 'Whyte’s Golem 13 examines the roots of injustice', Lidove Noviny, Prague, 29 June 2009,
  • Biographies: 'Whyte, George R.', 'International Who’s Who in Music and Musicians' Directory, International Biographical Centre, Cambridge; 'International Authors and Writers Who’s Who', Cambridge, International Biographical Centre, Cambridge; MGG, 'Die Musik in Geschichte und Gegenwart', Personenteil 17, Bärenreiter-Verlag, Kassel, May 2007.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]