George Platt Lynes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George Platt Lynes, né à Orange (New Jersey) le 15 avril 1907 et mort à New York le 6 décembre 1955, est un photographe de mode et de publicité américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Joseph Russell Lynes et d'Adelaide Sparkman. Il passe son enfance dans le New Jersey, mais fréquente la Berkshire School dans le Massachusetts. Il est envoyé à Paris en 1925 pour se préparer à l'université. Sa vie change irrémédiablement avec les amis qu'il s'y fait. Gertrude Stein, Glenway Wescott, Monroe Wheeler et ceux qu'il rencontre à travers eux ouvrent au jeune artiste un monde entièrement nouveau.

Il rentre aux États-Unis avec l'idée d'une carrière littéraire et ouvre une librairie à Englewood (New Jersey) en 1927. Il commence à s'intéresser à la photographe en prenant des photos de ses amis, qu'il expose dans sa boutique.

De retour en France l'année suivante en compagnie de Wescott et Wheeler, il parcourt l'Europe pendant plusieurs années, appareil photo à la main. Il se fait des amis proches parmi de nombreux artistes tels que Jean Cocteau et le marchand et critique d'art Julien Levy. En 1932, Levy expose ses photographies dans sa galerie d'art à New York et Lynes ouvre son studio la même année. Il reçoit bientôt des commandes de Harper's Bazaar, Town & Country et Vogue, y compris une couverture avec celle qui fut peut-être le premier mannequin vedette, Lisa Fonssagrives.

En 1935, il doit prendre en photo les premiers danseurs et les productions de la toute récente compagnie de l'American Ballet fondée par Lincoln Kirstein et George Balanchine (maintenant le New York City Ballet).

Tout en poursuivant sa carrière de photographe de mode et en travaillant pour des clients aussi importants que Bergdorf Goodman et Saks Fifth Avenue dans les années 1930 et 1940, il perd le goût pour ce travail et entreprend une série de photos sur des personnages et des histoires de la mythologie grecque.

Marianne Moore photographiée par George Platt Lynes en 1935.

Vers le milieu des années 1940, désabusé, il quitte New York pour Hollywood, où il devient photographe en chef des studios Vogue[réf. souhaitée]. Il photographie Katharine Hepburn, Rosalind Russell, Gloria Swanson et Orson Welles, ainsi que d'autres artistes parmi lesquels Aldous Huxley, Igor Stravinski et Thomas Mann. C'est un succès artistique mais un échec financier.

Ses amis l'aident à rentrer à New York, en 1948. Mais d'autres photographes tels que Richard Avedon, Edgar de Evia et Irving Penn ont pris sa place dans le monde de la mode. Le travail commercial ne l'intéresse plus et il ne parvient pas renouer avec le succès.

Il consacre alors sa vie photographique à l'imagerie homoérotique. Il avait commencé dans les années 1930 à photographier des nus dans son cercle d'amis et d'artistes, dont le jeune Yul Brynner, mais ces tirages n'étaient connus que par des intimes. Il commence à travailler avec le docteur Alfred Kinsey et son institut à Bloomington (Indiana), qui de nos jours renferme la plus grande collection de nus masculins. Il se déclare deux fois en faillite.

En mai 1955, on lui découvre un cancer des poumons en phase terminale. Il ferme son studio de photographie, détruit la plupart de ses tirages et de ses négatifs, principalement des nus masculins. Après un dernier voyage en Europe, Lynes revient à New York où il meurt.

Références[modifier | modifier le code]

  • James Crump, George Platt Lynes: Photographs from the Kinsey Institute, Boston: Bullfinch Press, 1993.
  • Jack Woody, Portrait: The Photographs of George Platt Lynes, 1927-1955, Santa Fe: Twin Palms Publishers, 1994.
  • David Leddick, George Platt Lynes, New York: Taschen, 2000.
  • David Leddick, Intimate Companions: a Triography of George Platt Lynes, Paul Cadmus, Lincoln Kirstein, and Their Circle, New York: St. Martin's Press, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]