George Pérez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Perez.

George Pérez

Description de l'image  George Perez with nieces.jpg.
Naissance (59 ans)
Bronx
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis)
Profession dessinateur, encreur, scénariste

George Pérez (9 juin 1954 dans le Bronx à New York) est un dessinateur et scénariste de comics américain originaire de Porto Rico. Avec John Byrne, c'est sans conteste le plus populaire dessinateur de comics des années 1980. Il dessine surtout des comics de super-héros, principalement pour DC Comics et Marvel Comics, et est connu pour son style propre, dynamique et très détaillé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pérez commença à être connu à partir du numéro 141 du volume 1 des Vengeurs, chez Marvel Comics. Le style de ses débuts semblait très influencé par Jack Kirby, un des créateurs majeurs de Marvel depuis les années 1960, bien qu'avec un sens plus grand de l'anatomie et un penchant à montrer un monde plus brillant et joli. Dans les années 1970, Pérez illustra plusieurs autres séries Marvel, comme Fantastic Four, où il commença à travailler avec Marv Wolfman.

Pérez partit bientôt travailler pour DC Comics. Après un passage sur la Ligue de justice d'Amérique, la carrière de Pérez décolla avec The New Teen Titans, écrit par Wolfman. Cette incarnation des Jeunes Titans devait être la réponse de DC aux très populaires X-Men de Marvel, et Wolfman et Pérez firent des merveilles. De plus, les aptitudes de Pérez pour les crayonnés, les détails et les visages s'améliorèrent énormément durant ses 4 ans sur le titre, faisant de lui un des dessinateurs de comics les plus populaires.

Wolfman et Pérez enchaînèrent sur l'évènement des 50 ans de DC, Crisis on Infinite Earths, qui devait mettre en scène tous les personnages que possédait DC dans une histoire qui restructura radicalement la continuité de l'Univers DC. Son travail fut encré par deux des meilleurs encreurs de l'époque : Dick Giordano et Jerry Ordway.

Après Crisis, Pérez prit en charge le relancement de Wonder Woman, en mettant l'accent sur ses liens avec la mythologie grecque et ses dieux, qu'il avait déjà mis en scène dans The New Teen Titans et se débarrassa de beaucoup d'éléments étrangers de son histoire. Pérez commença par travailler avec Len Wein sur les histoires, mais finit par s'occuper seul des scénarios. Bien que n'atteignant pas la popularité des Titans ou de Crisis, la série fut un succès.

Dans les années 1990, Pérez quitta les feux des projecteurs, bien qu'il travailla sur plusieurs projets populaires, principalement Sachs and Violens et Hulk : Future Imperfect, tous les deux écrits par Peter David. Pérez retourna finalement sur un titre majeur pour le troisième volume des Vengeurs, écrit par Kurt Busiek, série sur laquelle il resta près de trois ans. Après avoir quitté la série, lui et Busiek travaillèrent sur le très attendu cross-over JLA/Avengers, paru fin 2003.

Perez essaya de profiter de sa réputation pour publier une série dont les droits lui appartiendraient, Crimson Plague, mais après un premier échec lors de sa publication chez Event Comics, son retour sous le label Gorilla d'Image Comics, ne lui permit pas de dépasser le premier numéro.

Après un léger détour par CrossGen, où il réalisa quelques épisodes de CrossGen Chronicles et Solus, il est en 2005 de retour chez DC, travaillant comme encreur de Jose Luis Garcia-Lopez sur le Return of Donna Troy, scénarisé par Phil Jimenez, considéré comme son fils spirituel, et réalisant des couvertures pour Infinite Crisis, le grand évènement annuel de DC.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

  • (en) Eric Nolen-Weathington, George Pérez, TwoMorrows, 2003.

Liens[modifier | modifier le code]