George Metesky

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George P. Metesky (2 novembre 1903 en Lithuanie – 23 mai 1994 à Waterbury, Connecticut), plus connu sous le nom du Mad Bomber, est un poseur de bombe de New York durant 16 ans de 1940 à 1957. Avec des explosifs qu'il cachait un peu partout, cinéma, métro, bibliothèques... il voulait se venger contre son ex-employeur, la Consolidated Edison qui l'avait renvoyé.

L'accident de sa vie[modifier | modifier le code]

Le 5 septembre 1931, l'employé modèle George Metesky se fait renverser par une fuite de gaz sous pression. Les médecins ne trouvent aucune blessure apparente alors que Metesky se plaint de maux de tête et d'autres symptômes. La Con Ed. lui paye plusieurs mois d'arrêt maladie avant qu'il reprenne le travail. Puis suite à plusieurs absences il est renvoyé[1]. Après avoir vu sa plainte refusée en 1937 contre la Con. Ed, il fabriquera plusieurs bombes à partir de 1940 dont sa première sera placée sur une fenêtre de son ex-entreprise le 18 novembre 1940. Elle n'explosera pas. Au total, il posera 33 bombes dont 22 explosèrent blessant 15 personnes[2].

Après son arrestation à son domicile de Waterbury (Connecticut) où il vivait avec ses deux sœurs, le 21 janvier 1957 par des hommes du New York City Police Department, on diagnostiqua une schizophrénie.

Sans que son travail permette l'arrestation le docteur Brussel fit un profilage criminel qui se révéla exact: un homme, d'origine slave, ayant un profond ressentiment contre Edison, âgé d'une cinquantaine d'année, célibataire, vivant avec une ou plusieurs femmes, mais pas avec sa mère, portant un costume croisé avec double boutons[3].

Il sera relâché le 13 décembre 1973 et termina ses jours à Waterbury.

Bibliographie francophone[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Grouëff, New York pardonne le fou qui l'a terrorisé, "Paris Match", no 427, 15 juin 1957, p. 12-19.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « George Metesky: New York's Mad Bomber », sur www.trutv.com (consulté le 29 juin 2010)
  2. (en) 15 WERE INJURED BY BOMB BLASTS; 33 Devices, of Which 22 Went Off, Were Planted Here Over 16-Year Period Two Hurt at Terminal List of Bomb Sites, New York Times, 23 janvier 1957
  3. Melissa Ann Madden, Georges Metesky: New York's mad bomber.

Voir aussi[modifier | modifier le code]