George Keate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Keate, gravure de John Keyse Sherwin d'après John Plott (1781).

George Keate (1729-1797) est un peintre, écrivain et poète anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Trowbridge, dans le Wiltshire, il voyage dans toute l'Europe avant d'entrer au barreau en 1753. Il était lié avec Voltaire.

Il est membre fondateur de la Society of Artists (1761) et de la Royal Academy (1764).

Œuvres[modifier | modifier le code]

Ses principaux ouvrages sont :

  • Rome ancienne et moderne, poème, 1760;
  • Les Alpes, 1764;
  • L'Abbaye de Netley, 1764 et l769;
  • Esquisses d'après nature, 1779,
  • Imitation du Voyage sentimental de Laurence Sterne
Une illustration de l'ouvrage de Keate sur les îles Palaos et représentant la « ville de Pelew » et la place du conseil.

On lui doit aussi un Abrégé de la république de Genève, 1761.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « George Keate » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)