George Jung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jung.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le producteur d’ACDC, George Young.

George Jung (né le 6 août 1942 à Boston) est un trafiquant de drogue et acteur majeur dans l’importation de cocaïne aux États-Unis dans les années 1970-1980. Il appartenait au cartel de Medellín. En 2001, sa vie a été rapportée dans le film Blow avec Johnny Depp dans le rôle de Jung.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1967, George Jung, après une rencontre avec un ami d'enfance « Tuna », commence à réaliser les énormes profits potentiels en passant en contrebande du cannabis de Californie vers la Nouvelle-Angleterre. Jung arrive à convaincre ses petites amies hotesses de l'air de passer la drogue dans leurs attaché-cases durant le vol. Pour augmenter ses profits, il commence avec son associé Jonathan et son ami « Tuna » d'importer plusieurs centaines de kilos par avion de Puerto Vallarta au Mexique, à Palm Springs en Californie. Il utilise des avions volés en provenance d'aéroports privés sur Cape Cod et des pilotes professionnels. À l'apogée de l'entreprise, son trafic rapporte à lui et ses associés jusqu’à 250 000 $ par mois (soit 1,6 million $ après indexation de l'inflation en 2012). Tout s'arrête en 1974, où Jung est arrêté à Chicago pour avoir transporté 330 kilos de marijuana. Le réseau est arrêté pour trafic d'héroïne, cependant les autorités se rendent compte qu'ils ont à faire "seulement" à des trafiquants de cannabis. La sentence est réduite. Jung est envoyé dans la prison fédérale de Danbury dans le Connecticut.

C’est lors d’un premier séjour de vingt-six mois en prison (dans les années soixante) pour trafic de marijuana que la « drugstar » rencontrera le germano-colombien Carlos Lehder qui lui donnera l’accès au cartel de Medellín. Ils importeront alors massivement de la cocaïne aux États-Unis.

« De la fin des années 1970 au début des années 1980, 85 % de la cocaïne présente aux États-Unis était fournie par moi », déclarait George Jung lors de son procès en 1994.

À la fin des années 1970, il sera doublé par ce dernier qui le privera de son contact aux États-Unis. Mais ses liens d’amitié avec Pablo Escobar lui permettront de continuer son trafic en indépendant. Fournisseur officiel des stars du rock et du cinéma, il amassera une fortune de plus de cent millions de dollars. Il sera de nouveau arrêté en 1987 en possession de plusieurs centaines de kilos de cocaïne, mais son témoignage contre Lehder lui fera éviter la prison.

Décidé à se ranger, il entame une nouvelle vie avant de replonger dans le trafic de cocaïne. Il est pris en 1994 avec 500 kg de cocaïne et écopera cette fois d’une peine de vingt ans de prison. Il en sortira le 27 novembre 2014, il aura alors soixante-douze ans.

Famille[modifier | modifier le code]

Il a une fille prénommée Kristina Sunshine Jung, née d’une union avec une femme colombienne. En 2002, un an après la sortie du film Blow, sa fille lui rend visite pour la première fois depuis de nombreuses années.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]