George Hawi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Hawi
Fonctions
Premier secrétaire du parti communiste libanais
1972 – 1992
Biographie
Date de naissance 5 novembre 1938
Date de décès 21 juin 2005 dans une voiture piégée au centre de la capitale.
Nationalité Drapeau du Liban Liban
Parti politique Parti communiste libanais

George Hawi (arabe:جورج حاوي), né à Bteghrine (village au mont-Liban) en 1938 et mort le 21 juin 2005, est un homme politique libanais.

Dès l'âge de 16 ans, Georges Hawi se consacre à lutter contre la pauvreté des ouvriers du monde arabe. Il organise de nombreuses manifestations contre le bloc dominant (manifestation contre la hausse du prix de l'eau, etc.). Il s'inspire des idées marxistes. À l'âge de 21 ans, il assiste à une conférence pour le communisme en Russie, dans laquelle il critique profondément la manière par laquelle l'Union soviétique a appliqué les idées marxistes et l'aspect totalitariste qu'a pris l'union soviétique dans ce temps. Selon Hawi, le marxisme devrait conserver la liberté du peuple en maintenant une démocratie à un certain niveau et maintenir une égalité entre les différentes classes de la société marxiste

En 1979, il est élu dirigeant du Parti communiste libanais. Durant la guerre civile libanaise (1974-1990), il crée avec Muhsen Ibrahim le front de la résistance nationale libanaise en 1982 durant l'occupation israëlienne du liban, en rassemblant tous les libanais de partis et confessions différents. Ce mouvement force l'armée israëlienne hors de la capitale libanaise, Beyrouth, lui procurant ainsi un respect de la part des nations arabes qui avaient subi de nombreuses défaites contre l'armée israëlienne. Après la guerre, il œuvre pour la réconciliation entre les différents partis, et s'oppose de plus en plus à l’hégémonie syrienne.

Il est assassiné le 21 juin 2005 par une bombe placée sous le siège de sa voiture.