George Fisher (colon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fisher.
Portrait de George Fisher en uniforme de major de la milice du Texas (vers 1843)

George (Jorge) Fisher (né Đorđe Šagić, connu également comme Đorđe Ribar) (179511 juin 1873 à San Francisco) est un empresario, fonctionnaire des douanes, juge et l'un des premiers leaders de la Révolution texane.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né de parents serbes en Hongrie, à Székesfehérvár, sujet de l'Empire austro-hongrois, il est envoyé, après la mort de son père, étudier au sein de l'Église orthodoxe afin de devenir prêtre. Il rejoint, en 1813, les forces révolutionnaires, lors du Premier soulèvement serbe[1]. Il part ensuite pour Philadelphie aux États-Unis, en 1814, avant de s'installer au Mexique. Il devient citoyen mexicain en 1829 et en tant qu'empresario, il conduit cinq cents familles au Texas afin d'y coloniser des terres qui avaient été auparavant confiées à Haden Edwards. En 1830, il est nommé percepteur des douanes du port de Galveston, poste qu'il occupe jusqu'en 1832[2].

En 1834, Fisher devient rédacteur et éditeur d'un journal libéral, le Mercurio del Puerto de Matamoras. Son journal, trop libéral déplait au pouvoir mexicain. Il est banni et part pour La Nouvelle-Orléans. C'est là, que, le 13 octobre 1835, Fisher et le général José Antonio Mexía organisent un mouvement contre l'« usurpateur » Santa Anna[3],[4]. Leurs efforts débouchent sur l'« expédition de Tampico » lors de laquelle le général Mexía échoue dans sa tentative de prendre la ville[5].

Lors du début de la Révolution texane, Fisher se trouve à Houston. Il y devient juge de paix en 1839 et est admis au barreau en 1840. Il est ensuite juge du comté et notaire public[2] et sert en tant que major dans la milice du Texas. En 1845, il est le traducteur officiel, en langue espagnole, pour la Convention constitutionnelle du Texas, on lui doit la traduction intitulée Constitution del Estado de Tejas[6]. De 1846 à 1848, il est conservateur et traducteur des actes de propriétés pour le General Land Office of Texas (registre cadastral du Texas).

En 1850, il se rend à Panama, puis s'installe en Californie en 1851. Il occupe diverses fonctions publiques, dont celle de juge de paix, à San Francisco de 1860 à 1870, avant d'y devenir consul de Grèce. C'est dans cette ville qu'il meurt le 11 juin 1873.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parmenter, The life of George Fisher
  2. a et b Obituary Judge George Fisher
  3. Obituary Judge George Fisher
  4. Handbook of Texas, Fisher
  5. Handbook of Texas, Tampico Expedition
  6. George Fisher, Texas. Constitutional Convention, Constitucion del estado de Tejas; adoptada en convencion en la ciudad de Austin, 1845. Austin : Impreso en la Oficina de la "Nueva era", 1845. (OCLC 26332635)

Sources[modifier | modifier le code]