George Edgcumbe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Edgcumbe
1er comte de Mount Edgcumbe
George Edgcumbe, 1er comte de Mount Edgcumbe, par Sir Joshua Reynolds
George Edgcumbe, 1er comte de Mount Edgcumbe, par Sir Joshua Reynolds

Surnom Lord Edgcumbe
Naissance 3 mars 1720
Décès 4 février 1795 (à 74 ans)
Origine Britannique
Allégeance Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Admiral
Conflits Guerre de Succession d'Autriche
Guerre de Sept Ans
Commandement Commander-in-Chief, Plymouth
Autres fonctions Member of Parliament pour Fowey
Lord Lieutenant of Cornwall
Treasurer of the Household
Membre du Conseil privé
Vice-Trésorier d'Irlande

L'Admiral George Edgcumbe, PC (3 mars 17204 février 1795), 1er comte de Mount Edgcumbe, est un pair, officier de marine et homme politique britannique du XVIIIe siècle.

Edgcumbe est le second fils survivant de Richard Edgcumbe, 1er baron Edgcumbe, et de sa femme Matilda, la seule fille de Sir Henry Furnese. Il aurait fait ses études à Eton.

Il intègre la Royal Navy et obtient le grade de lieutenant en 1739 avant d'être promu en 1742 commander du Terrible bomb. Au cours de l'année 1743, il est nommé capitaine du HMS Kennington, de 20 canons, et est confirmé à ce poste le 19 août 1744. Il commande cette frégate en Méditerranée jusqu'en 1745, date à laquelle il passe sur le HMS Salisbury de 50 canons. Ce vaisseau fait alors partie de la Western Fleet placée sous les ordres des amiraux Hawke et Boscawen, et chargée initialement de croiser dans le Golfe de Gascogne pendant la guerre de Succession d'Autriche. Le chirurgien à bord de son vaisseau est James Lind, qui conduira des expériences destinées à lutter contre le scorbut pendant cette mission, en 1747. La guerre prend fin en 1748[1]. De cette époque date le portrait de George Edgcumbe peint par Sir Joshua Reynolds avec le Salisbury apparaissant dans l'arrière plan[2].

En 1746, Edgcumbe est élu Member of Parliament pour Fowey lors d'une élection partielle. Il est considéré comme soutenant le parti Whig, mais ne siègera pas souvent au Parlement en raison de ses missions en mer. En 1747, il est nommé Clerc au Conseil du duché de Lancaster, une charge qu'il conserve jusqu'en 1762[1].

En 1751, il est envoyé en Méditerranée comme officier supérieur à bord du HMS Monmouth, puis l'année suivante à bord du HMS Deptford de 50 canons. Il est à bord de ce vaisseau accompagné d'une petite escadre stationnée à Minorque, lorsque les Français envahissent l'île le 19 avril 1756. Il rembarque autant de Royal Marines et de marins qu'il peut, et fait voiles dès le lendemain vers Gibraltar, avant que les Français ne décident de bloquer le port. À Gibraltar, il est rejoint par l'amiral Byng, qui lui donne l'ordre de passer sur le HMS Lancaster, de 66 canons. À la bataille de Minorque, le 20 mai le Lancaster est un des vaisseaux de l'avant-garde qui engagera le combat, sous le Rear-admiral West, et sera sévèrement endommagé. En 1758, toujours à bord du Lancaster, il fait partie de la flotte commandée par Boscawen qui assiège et prend Louisbourg. À son retour en Angleterre, à bord des vaisseaux envoyés pour annoncer la nouvelle du succès, il est nommé sur le HMS Hero, 74 canons, sur lequel il prend part au blocus de Brest pendant l'été 1759, et participe à la bataille de la baie de Quiberon le 20 novembre.

Il continue à servir sur le Hero au sein de la Grand Fleet sous Hawke et Boscawen, jusqu'à la mort de son frère Richard le 10 mai 1761, date à laquelle il hérite de sa baronie, et lui succède en tant que Lord Lieutenant of Cornwall en juin. Il est promu rear admiral le 21 octobre 1762[1].

Il est nommé Treasurer of the Household en 1765, servant jusqu'en 1766, avant d'être nommé membre du Conseil privé le 26 juillet de la même année. Il devient Commander-in-Chief, Plymouth la même année, poste qu'il occupe jusqu'en 1771. En 1770, il est promu vice-admiral et nommé Vice-Trésorier d'Irlande. Il garde cette charge jusqu'en 1772, date à laquelle il est nommé Captain of the Gentlemen Pensioners. Promu Admiral en 1778, il est créé vicomte de Mount Edgcumbe et Valletort en 1781, et reste Captain of the Honourable Band of Gentlemen Pensioners jusqu'à sa démission en 1782, il est alors nommé Vice-Admiral of Cornwall. En 1784, il est à nouveau nommé Vice-Trésorier d'Irlande, jusqu'en 1793. En 1789, son vicomté est érigé en comté et il devient comte de Mount Edgcumbe, et meurt en 1795. En 1784, il avait été élu fellow of the Royal Society[3].

Le 16 août 1761, il épouse Emma Gilbert, la seule fille de John Gilbert, archevêque d'York, avec qui il a un fils, Richard (en) qui hérite de ses titres. Dans le folklore anglais, Emma a été identifiée comme étant le sujet de « Lady with the Ring ».

Un journal manuscrit, écrit par Edgcumbe et le capitaine William Marsh, entre le 30 avril 1742 au 1er juin 1744, est à la Bodleian Library. Une lettre d'Edgcumbe à Garrick est imprimée dans la « Private Correspondence » de ce dernier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Romney Sedgwick, The House of Commons 1715-1754, vol. 2, New York, Oxford University Press,‎ 1970
  2. Le portrait d'Edgcumbe est au National Maritime Museum, Greenwich, figurant au n°BHC 2677
  3. (en) « Library and Archive Catalogue », Royal Society (consulté le 29 novembre 2010)

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]