George Dalgarno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George Dalgarno est un savant écossais, né en 1626 à Aberdeen et mort en 1687.

Il publia à Londres en 1661 : Ars signorum, vulgo character universalis et lingua philosophica, ouvrage dans lequel il propose une langue universelle fondée sur une classification méthodique des idées. Déjà John Wilkins, dès 1641, avait traité ce sujet.

Oeuvres[modifier | modifier le code]

  • David Cram and Jaap Maat, eds., George Dalgarno on Universal Language: The Art of Signs (1661), The Deaf and Dumb Man's Tutor (1680), and the Unpublished Papers, Oxford: Oxford University Press, 2001.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.