George Calinescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Călinescu.

George Călinescu (né le 14 juin 1899, à Bucarest - décédé le 12 mars 1965, à Otopeni, près de Bucarest) est un écrivain, critique, esthéticien, essayiste, historien de la littérature, professeur à l'université de Iași et à l'université de Bucarest, académicien roumain. Il a écrit des romans réalistes à la manière de Balzac, auquel il a consacré des pages dans Scriitori străini (Écrivains étrangers), 1967.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Études d'estétique et de littérature universelle[modifier | modifier le code]

  • Impresii asupra literaturii spaniole (en français: Impressions sur la littérature espagnole)
  • Sensul clasicismului (1946) (en français: Le sens du classicisme)
  • Scriitori străini (1967) (Écrivains étrangers) (Ouvrage paru après la mort de l'auteur)
  • Ulysse (1967) (Ouvrage posthume)

Histoire et critique littéraire[modifier | modifier le code]

  • Viața lui Eminescu (1932) (en fr. La Vie d'Eminescu)
  • Opera lui Mihai Eminescu (1934) (en français: L'Œuvre de Mihai Eminescu)
  • Viața lui Ion Creangă (1938) (en français: La vie de Ion Creangă)
  • Ion Creangă. Viața și opera (1964) (en français: Ion Creangă. La Vie et l'Œuvre)
  • Istoria literaturii române de la origini până în prezent, Fundația Regală pentru Literatură și Artă, București, 1941, (la seconde édition revue et ajoutée, Editura Minerva, București, 1982).
  • Istoria literaturii române. Compendiu (1945)
  • Principii de estetică (en français: Principes d'esthétique)
  • Universul poeziei (1947) (en français: L'Univers de la poésie)
  • Nicolae Filimon (1959) (Monographie)
  • Cronica mizantropului (en français: La Chronique du misanthrope)
  • Cronica optimistului (en français: La Chronique de l'optimiste).
  • Gr. M. Alexandrescu (1962) (Monographie)
  • Vasile Alecsandri (1965) (Monographie)

Ouvrages rédigés en langues étrangères[modifier | modifier le code]

  • Alcuni missionari catolici italiani nella Moldavia nei secoli XVII e XVIII (1925)

Œuvres littéraires[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Cartea Nunții (1933) (en français: Le livre des noces)
  • Enigma Otiliei (1938) (en français: L'énigme d'Otilia)[1]
  • Bietul Ioanide (1953) (en français: Le pauvre Ioanide)
  • Scrinul Negru (1965) (en français: Bahut noir ou Commode noire)

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Poezii (1937) (en français: Poésies)
  • Lauda lucrurilor (1963) (en français: L'éloge des choses)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Șun, mit mongol (1940) (en français: Chun, mythe mongol)
  • Ludovic al XIX-lea (1964) (en français: Louis XIX)
  • Teatru (1965) (en français: Théâtre)

Impressions de voyage[modifier | modifier le code]

  • Kiev, Moscova, Leningrad (1949) (en français: Kiev, Moscou, Léningrad)
  • Am fost în China nouă (1953) (en français: J'ai été dans la nouvelle Chine)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Il existe une traduction en français: Georges Calinesco, L'énigme d'Otilia, La Nef de Paris Éditions - Éditions en langues étrangères, Bucarest, [s. d.], Traduit du roumain par Aurel Georges Boesteanu, 624 pages

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mircea Martin, G. Călinescu și complexele literaturii române, 1981, ed. a II-a, Editura Paralela 45, 2002
  • Ion Bălu, George Călinescu. Critică și interpretare, Cartea Românească, 1970
  • Ion Bălu, Viața lui G. Călinescu, 1981, ed. a II-a, Editura Libra, 1994
  • Ion Bălu, G. Călinescu. Eseu despre etapele creației, 1970.
  • Ion Bălu, G. Călinescu: spectacolul personalității, Editura Fundației Culturale Ideea Europeană, 2004.
  • Mircea Zaciu, Marian Papahagi, Aurel Sasu, Dicționarul scriitorilor români, A-C, Editura Fundației Culturale Române, 1995.