George C. Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George C. Williams, né à Charlotte (Caroline du Nord) le 12 mai 1926, décédé à South Setauket, Long Island, le 8 septembre 2010[1], est un biologiste américain.

Il a enseigné à la State University of New York à Stony Brook.

En 1957, Il a élaboré la théorie de la pléiotropie antagoniste.

Pendant les dernières décennies, il s'est occupé d'affiner sa théorie néo-synthétique de l'évolution.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Il a notamment publié

  • Adaptation and Natural Selection (Princeton University Press, 1966),
  • Sex and Evolution (Princeton University Press, 1975),
  • Paradis, J. and G.C. Williams. 1989. T.H. Huxley’s Evolution and Ethics : with New Essays on its Victorian and Sociobiological Context. Princeton University Press, Princeton, N.J.
  • Natural Selection: Domains, Levels, and Challenges. Oxford University Press, New York. 1992.
  • Nesse, R.M. and G.C. Williams. 1994. Why We Get Sick : the New Science of Darwinian Medicine. Times Books, New York.
  • Plan and Purpose in Nature. Weidenfeld & Nicolson, London. Basic Books, New York. 1996.

Liens[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. New York Times