George Benjamin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benjamin.

George Benjamin, né le 31 janvier 1960, est un compositeur britannique contemporain. Il est également pianiste et chef d'orchestre.

Biographie[modifier | modifier le code]

George Benjamin commence à jouer du piano à l’âge de sept ans, et se met presque aussitôt à la composition. En 1976, il entre au Conservatoire de Paris pour étudier avec Olivier Messiaen et Yvonne Loriod. Il poursuit ensuite ses études musicales avec Alexander Goehr au King’s College, Cambridge.

Sa première œuvre pour orchestre, Ringed By The Flat Horizon, est donnée aux BBC Proms, alors qu’il n’a que vingt ans.

Ses œuvres ont donné lieu ces dernières années à des rétrospectives majeures à Londres, Tokyo, Bruxelles, Strasbourg, Berlin et Madrid. L’événement central de son portrait musical au festival d’Automne 2006 à Paris a été la création à l’Opéra Bastille de sa première œuvre scénique, Into The Little Hill, une collaboration avec l’auteur dramatique Martin Crimp. Son Duet pour piano et orchestre, une commande de la Fondation Roche, a été créée par Pierre-Laurent Aimard et l'orchestre de Cleveland sous la baguette de Franz Welser-Möst au festival de Lucerne en 2008.

George Benjamin travaille en relation étroite avec le festival de Tanglewood, et dirige régulièrement les orchestres et les ensembles les plus prestigieux du monde, comme le London Sinfonietta, l’Ensemble Moderne, le Berliner Philharmoniker, l’orchestre de Cleveland et l'orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam. En 1999, il a dirigé Pelléas et Mélisande à Bruxelles, et il a créé des œuvres de Rihm, Chin, Grisey et Ligeti.

George Benjamin est le fondateur du Meltdown Festival au South Bank de Londres. Il a travaillé comme conseiller artistique pour le programme de la BBC, Sounding The Century, consacré à la musique du XXe siècle. Depuis 2001, il tient la chaire de composition Henry Purcell au King's College de Londres.

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

  • Piano Sonata (1978)
  • Octet (1979)
  • Ringed by the Flat Horizon (1980)
  • A Mind of Winter (1981), pour soprano et orchestre
  • At First Light (1982), pour ensemble
  • Jubilation (1985)
  • Antara (1987), pour deux flutes, deux claviers électro-acoustiques et ensemble
  • Upon Silence (1990), pour mezzo-soprano et ensemble de cordes
  • Sudden time (1990-1993), pour grand orchestre
  • Three inventions (1995), pour orchestre de chambre
  • Sometime Voices (1996), pour baryton, chœur et orchestre
  • Viola, viola (1997)
  • Shadowlines (2001), 6 pièces pour piano
  • Palimpsests (2002), pour orchestre
  • Dance Figures (2004)
  • Into the Little Hill (2006), opéra pour soprano, contralto et ensemble
  • Duet (2008), pour piano et orchestre
  • Written on Skin, opéra sur un livret de Martin Crimp (2012)

Référence[modifier | modifier le code]

  • Les Règles du jeu, George Benjamin, entretien avec Éric Denut, Éditions MF, 2004, 155 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]