Georg Pencz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georg Pencz, gravure de Maximilian Franck (1813)

Georg Pencz, dit aussi Jörg Pencz, né probablement à Westheim près de Bad Windsheim vers 1500 et mort très probablement à Wrocław vers le [1], est un peintre, dessinateur et graveur allemand de style maniériste.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1523, il rejoint l'atelier d'Albrecht Dürer. Comme Dürer, il visite l'Italie où il est profondément influencé par l'art vénitien. Il est fort probable qu'il a travaillé avec Marcantonio Raimondi.

En 1525, avec les frères Barthel Beham et Hans Sebald Beham, il est qualifié de « peintre impie ». Les trois hommes sont bannis de l'Église luthérienne de Nuremberg pour avoir répandu les idées de Thomas Müntzer, affirmant ne croire ni au baptême, ni au Christ, ni à la transsubstantiation. Pardonnés peu après, ils font partie du groupe des Kleinmeister (petits maîtres)[2] en raison du petit format des gravures qu'ils produisent pour les vendre à la pièce.

En 1539, Pencz retourne en Italie, pour un bref séjour, visitant Rome pour la première fois. Puis il revient l'année suivante à Nuremberg, où il reçoit le titre de peintre et obtient un grand succès comme portraitiste. En 1550, il est nommé peintre de cour par Albert de Brandebourg, duc de Prusse, mais il meurt avant de rejoindre son poste.

Sélection d'œuvres[modifier | modifier le code]

Portrait d'un jeune homme assis.
1544. Galerie des Offices, Florence.
Peintures
Gravures
  • Liège, Université, Portrait du duc Jean-Frédéric de Saxe [1], 1543

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Benz, Toni, Der „gottlose“ Maler Georg Pencz, in den Blättern für fränkische Familienkunde der Gesellschaft für Familienforschung in Franken, Band 33/2010, S. 7 - 60.
  2. Kleinmeister, sur le site lexikon.meyers.de