Georg Kerschensteiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Georg Kerschensteiner

Georg Kerschensteiner (1854-1932) est un pédagogue allemand. Disciple de Dewey, il est à l'origine des écoles du travail.

Il est fondateur d’une pédagogie mettant en valeur l’intelligence pratique, luttant contre l’intellectualisme prôné par Herbart. Il est aussi fondateur d’une pédagogie orientée vers le travail et la réussite professionnelle.

Il créa les écoles du travail, voyant dans l’exercice d’une activité la base du développement de l’intelligence pratique. La pédagogie doit permettre qu’un savoir devienne une compétence, seul signe d’une acquisition réelle de ce savoir. Il refuse par là l’opposition entre formation générale et formation professionnelle. L’intelligence ne peut être qu’intelligence qui sait mettre en pratique, sinon elle n’est qu’intellectualisme inutile.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Œuvres de Kerschensteiner[modifier | modifier le code]

  • Begriff der Arbeitsschule, Munich, 10° éd. 1953, XVI-188 p.
  • Theorie der Bildung, Leipzig, 1926, XII-516 p.

Études sur Kerschensteiner[modifier | modifier le code]

  • Huguenin, Éducation et culture d'après Kerschensteiner, Flammarion, 1933.
  • Jean Château (dir.), Les grands pédagogues, PUF, 1956, p. 245-260 (par R. Savioz).
  • Bertrand, Elie, L'oeuvre scolaire du Dr Kerschensteiner à Munich, Paris, H. Dunod et E. Pinat,‎ 1914, 147 p. (lire en ligne)