Georg Gärtner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gärtner.
Georg Gärtner lors d'un jour de l'Indépendance 2009.

Georg Gärtner (né le 18 décembre 1920 à Schweidnitz, aujourd'hui Świdnica, en Silésie), décédé le 30 janvier 2013) également connu sous son alias Dennis Whiles, était un prisonnier de guerre allemands aux États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1943, il était un soldat de l'Afrika Korps allemand capturé et amené aux États-Unis. Il fut transféré au Nouveau-Mexique, dans un camp de prisonniers de guerre. À partir de ce camp, il s'enfuit en septembre 1945. Selon une annonce faite par le département américain de guerre, tous les prisonniers de guerre devaient être réintroduits dans leur ville d'origine. Mais sa ville natale, Schweidnitz, était désormais sous l'occupation soviétique, aussi craignait-il d'être extradé vers ll'Union Soviétique.

Après sa fuite, il se construisit, sous le nom de Dennis Whiles, une nouvelle identité et il se débrouilla en devenant ouvrier agricole et laveur de vaisselle. Plus tard, il travailla comme instructeur de ski et de tennis et il épousa une américaine. Il avoua à sa femme sa véritable identité seulement 20 ans après le mariage et, encore plus tard, en 1985, il se dénonça aux autorités[1]. Dans ce sens, il était le dernier soldat allemand de la Seconde Guerre mondiale aux États-Unis.

Au cours de sa fuite, il a appartenu pendant 40 ans sur les personnes les plus recherchées du FBI et était le seul allemand échappé d'un camp américain de prisonniers de guerre, à ne pas avoir été repris par le FBI. Après 1985, il a reçu une carte de résident permanent. Seulement en novembre 2009, il a été naturalisé aux États-Unis en raison de la perte de documents aux autorités. Il vit aujourd'hui à Boulder au Colorado.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]