Georg Friedrich Daumer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Georg Friedrich Daumer

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Georg Friedrich Daumer

Naissance 5 mars 1800
Nuremberg
Décès 13 décembre 1875 (à 75 ans)
Wurtzbourg
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Georg Friedrich Daumer (né le 5 mars 1800 à Nuremberg et mort le 13 décembre 1875 à Wurtzbourg), est un philosophe allemand du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Daumer est né en 1800 à Nuremberg. Fils d'un maitre artisan, il rentre en 1817 à l'université d'Erlangen où il étudia la philologie, et suit en 1822 les cours de Schelling. En 1823, il débute une carrière dans l'enseignement au gymnasium (lycée) de Nuremberg (Agidiengymnasium). Mais des conflits avec sa hiérarchie et des problèmes de santé le poussent à quitter entre 1826 et 1830 la profession.

En 1834, il épouse Marie Friederike Rose dont il a une fille en 1844 Ottilie. Mais la vie maritale sera difficile pour le couple (problèmes d'argent, de caractère..), et ils vivent le plus souvent séparément. Il est connu pour avoir hébergé et éduqué Kaspar Hauser[1].

Dans les années 1840, il se lie d'amitié un temps avec Ludwig Feuerbach mais la parution de La religion de l'ère nouvelle en 1850, le brouille définitivement avec les penseurs matérialistes et progressistes.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Du procès et des progrès de notre développement spirituel depuis la Réforme et de son point de vue à l'époque actuelle, Discours de 1826.
  • Philosophie, religion et Antiquité, 1833.
  • Du vol de propriété égyptienne lors de la sortie des Israélites d'Égypte"", 1833.
  • Sabbat, Moloch et tabou, 1839.
  • Les secrets de l'Antiquité chrétienne, 1847.
  • La religion de l'ère nouvelle, 1850.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Franck Ferrand, « Le mystère Kaspar Hauser », émission Au cœur de l'histoire, 30 mars 2012