Gennaro Granito Pignatelli di Belmonte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gennaro Granito Pignatelli di Belmonte
Image illustrative de l'article Gennaro Granito Pignatelli di Belmonte
Biographie
Naissance 10 avril 1851
Naples, Royaume des Deux-Siciles
Ordination sacerdotale 5 juin 1879
Décès 16 février 1948
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
27 novembre 1911 par le
pape Pie X
Titre cardinalice
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 26 novembre 1899 par le
card Mariano Rampolla del Tindaro
Fonctions épiscopales Nonce apostolique en Belgique
Nonce apostolique en Autriche
Doyen du Collège cardinalice
Préfet de la Congrégation des cérémonies

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Gennaro Granito Pignatelli di Belmonte, né le 10 avril 1851 à Naples (alors capitale du Royaume des Deux-Siciles) et mort le 16 février 1948, est un ecclésiaste italien. Il fut nonce apostolique, cardinal et membre de la Curie romaine. Il fut le doyen du Collège des cardinaux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gennaro Granito Pignatelli di Belmonte naquit à Naples le 10 avril 1851 et était le deuxième fils parmi les huit enfants de Son Altesse Sérénissime donna Francesca di Paola (Paolina) Pignatelli y Aymerich Squarciafico Pinelli Ravaschieri Fieschi, princesse de Belmonte et du Saint-Empire, et de don Angelo Granito, marquis de Castellabate.

Ordonné prêtre à Naples le 7 juin 1879, il travailla pour l'archidiocèse à plusieurs postes, parmi lesquels celui de secrétaire de l'archevêque, Mgr Guglielmo Sanfelice d'Acquavella, o.s.b.. Il fut nommé prélat domestique auprès du Saint-Père le 4 avril 1884 et entra en 1892 à la Curie romaine, où il fut attaché à la Sacrée Congrégation pour les affaires ecclésiastiques extraordinaires, chargée des affaires étrangères du Saint-Siège. En tant qu'attaché et conseiller, il occupa différents postes à la nonciature de Paris de 1893 à 1896.

En 1899 il fut nommé archevêque in partibus d'Édesse d'Osrhoëne et consacré à Rome par le cardinal Mariano Rampolla del Tindaro, secrétaire d'État. Parallèlement, il devint nonce en Belgique, puis en Autriche-Hongrie (1904-1911). En 1909, le nonce représenta le pape Pie X comme parrain de don Carlos d'Autriche et de Bourbon, fils de l'archiduc Léopold Salvator de Habsbourg-Lorraine et de l'infante doña Blanca de Borbón y de Borbón.

Le pape Pie X le créa cardinal-prêtre lors du consistoire du 27 novembre 1911 en lui donnant le titre cardinal-prêtre de S. Maria degli Angeli. Il fut nommé légat pontifical pour présider le XXVème Congrès eucharistique International qui s'est tenu à Lourdes du 22 au 26 juillet 1914. Le 6 décembre 1915, il fut promu cardinal-évêque d'Albano. Du 4 décembre 1916 au 16 mars 1919, il occupa le poste de camerlingue du Sacré-Collège.

Il fut nommé légat pontifical pour le Congrès eucharistique de Palerme du 6 août 1924. Le 25 février 1930, il fut nommé vice-doyen du Sacré-Collège, et en devint le doyen le 9 juillet 1930, date où il fut nommé cardinal-évêque d'Ostie. Le 14 juillet de la même année, Pie XI nomma le nouveau doyen préfet de la Congrégation des cérémonies.

Il tint ces deux derniers postes jusqu'à sa mort, qui survint à Rome le 16 février 1948. À 96 ans, il était le plus vieux cardinal encore en vie et le dernier à avoir été nommé par Pie X. Il avait participé aux conclaves de 1914, de 1922 et de 1939.

En 1937 il avait été nommé grand prieur de Rome de l'Ordre de Malte. En 1911, il avait été fait chevalier (avec grand-croix) de l'Ordre de Saint-Étienne (Santo Stefano) par l'empereur François-Joseph d'Autriche.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]