Genghis Tron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Genghis Tron

Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal extrême[1], grindcore[2], musique électronique[2]
Années actives 2004–2010 (en inactivité)[3]
Labels Relapse, Crucial Blast, Lovepump United
Site officiel genghistron.com/
Composition du groupe
Membres Mookie Singerman
Hamilton Jordan
Michael Sochynsky

Genghis Tron est un groupe de metal expérimental, originaire de Poughkeepsie, et actuellement situé à New York et San Francisco, en Californie. Le groupe signe avec le label Relapse Records avant de faire paraître deux albums au label Crucial Blast[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Genghis Tron participe à des tournées avec d'autres groupes tels que Behold... the Arctopus (en)[5], Converge, Kylesa, Gaza, The Dillinger Escape Plan et The Faint. Leur album Board Up the House, sorti en 2008, est classé dans le « Choix du critique » du New York Times[6], et est également récompensé dans la catégorie d'« album de l'année » par le magazine Rock Sound[7].

Fin 2010, les membres du groupe décident de faire une pause pendant un certain temps, mais assurent aux fans, par le biais d'un message sur leur profil Myspace, leur retour[3].

Style musical[modifier | modifier le code]

Le groupe est noté pour son mélange créatif de metal et de musique électronique[8]. Bien qu'ils soient catégorisé de cybergrind au début de leur carrière, Genghis Tron développe par la suite une sonorité plus diversifiée, avec l'ajout d'éléments d'IDM, de doom metal, de musique électronique et d'ambient[2], à leur style de metal synth-laden[9].

Sans batteur ni bassiste, le groupe fait usage de séquenceurs comme FL Studio et Ableton Live, et de multiple synthétiseurs (Moog, Alesis et Novation) pour la production de leurs sons.

Membres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Laser Bitch

EP[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Cloak of Love
  • 2006 : Cape of Hate
  • 2007 : Triple Black Diamond

Remixes[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Board Up The House Remixes Volume 1
  • 2008 : Board Up The House Remixes Volume 2
  • 2008 : Board Up The House Remixes Volume 3
  • 2008 : Board Up The House Remixes Volume 4
  • 2009 : Board Up The House Remixes Volume 5

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Drum Machinegun
  • 2006 : Forging the Future
  • 2009 : Underworld: Rise of The Lycans Soundtrack

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) http://www.allmusic.com/album/r729434.
  2. a, b et c (en) http://www.allmusic.com/artist/p693417.
  3. a et b (en) « On the future of GT... van Genghis Tron op Myspace »,‎ (consulté le 20 juin 2012).
  4. (en) « Genghis Tron », Sputnikmusic (consulté le 20 juin 2012).
  5. (en) « Genghis Tron Announce November UK Tour », Rock Sound,‎ (consulté le 20 juin 2012).
  6. (en) Ben Ratliff, « Critics’ Choice », New York Times,‎ .
  7. (en) Andrew Kelham, « Top 75 Albums Of 2008 », Rock Sound,‎ (consulté le 20 juin 2012).
  8. (en) http://www.allmusic.com/album/r1311636.
  9. (en) Sam Sutherland, « Genghis Tron Change Their Ways », Exclaim!,‎ (consulté le 20 juin 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]