General Electric J79

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
General Electric J79
General Electric J79.jpg Vue du moteur

Constructeur General Electric Aircraft Engines
Caractéristiques
Type Turboréacteur simple flux

General Electric J79 est le nom générique d'une famille de turboréacteur militaire construit par la compagnie américaine General Electric. Malgré des problèmes de fiabilité sur les premiers modèles, il a été finalement construit à environ 17 000 exemplaires et est resté en production pendant une trentaine d'années.

Historique[modifier | modifier le code]

Le J79 a été conçu comme un développement du J73 capable de fonctionner à plus de Mach 2. Pour cela, les ingénieurs l'ont doté d'un compresseur à 17 étages dont les ailettes orientables permettent de fournir une compression équivalente à celle d'un compresseur à double-corps pour un poids et une complexité mécanique moindres.

Le premier essai en vol a eu lieu en 1955, avec un prototype installé dans la soute d'un bombardier B-45 Tornado. Le premier vol réel a eu lieu en 1956 sur un F-104 Starfighter. Ce réacteur a été ensuite décliné en versions de plus en plus puissantes, et même dérivé en une version civile, le CJ805. Il a été construit sous licence au Canada, au Japon et en Allemagne.

De nombreux problèmes ont été rencontrés avec les premières versions du J79 (J79-GE-1, J79-GE-3, J79-GE-5) : extinctions en vol, problèmes d'allumage, retours de flammes, etc. Ces problèmes affectèrent le B-58 Hustler mais surtout le F-104A Starfighter, dont tous les exemplaires en service furent temporairement interdits de vol en 1958 afin d'éviter des accidents supplémentaires. Une modification du système de post-combustion améliora les choses. Quelques années plus tard, de nouveaux problèmes affectèrent la version J79-GE-7 utilisée pour le F-104C Starfighter, et General Electric dut lancer un programme de modification (projet Seven Up) de mi-1963 à mi-1964.

Le J79 produit une épaisse fumée noire lorsqu'il fonctionne, ce qui s'est avéré être un désavantage pour les avions de combat qui en sont équipés car cela permet de les repérer de loin. Certaines versions du réacteur ont reçu un dispositif réducteur de fumées.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Les avions qui ont été équipés du J79 sont :

La version civile a équipé les Convair 880 et 990.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le J79 mesure environ 5 mètres de long, et pèse entre 1600 et 1750kg suivant les versions.

Il fournit la puissance suivante :
à sec avec PC
J79-GE-3B 42,70 kN 65,83 kN
J79-GE-5A/5B 43,99 kN 69,38 kN
J79-GE-7 44,48 kN 70,27 kN
J79-GE-8 48,48 kN 75,61 kN
J79-GE-11A 44,48 kN 69,38 kN
J79-GE-17 et GE-19 52,79 kN 79,61 kN

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :