Genès de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Genès de Lyon (ou Génis ou Genêt) fut évêque de Lyon, il est mort le 1er novembre 678.

Il avait été prieur de l'abbaye de Fontenelle et aumônier de sainte Bathilde, épouse du roi franc Clovis II. Devenu ministre royal lors de la régence de sainte Bathilde, il revint en 658 à Lyon pour succéder à saint Chamond, mort assassiné. Il gouverna le diocèse « avec toute la vigilance et la charité d'un bon pasteur ». Il obtint le secours des chrétiens de la ville quand il prit le parti de saint Léger en lutte contre le maire du palais Ebroïn[1].

Plusieurs localités se sont placées sous son patronage. Fête: le 3 novembre.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf.: site de l'Église catholique dans le Rhône et le Roannais