Gazoduc d'Asie centrale - Chine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le gazoduc d’Asie centrale - Chine est un gazoduc reliant l’Asie centrale à la Chine (région autonome de Xinjiang)[1]. Mis en fonction le 14 décembre 2009, il pourra faire transiter de 30 à 40 milliards de mètres cubes par année depuis le Turkménistan[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ce gazoduc traverse le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan et la Chine. Il mesure 1 833 kilomètres. Il est prévu pour faire transiter 40 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an, vers la Chine[2],[3].

Les partenaires du projet sont la China National Petroleum Corporation, Turkmengaz, Uzbekneftegaz et KazMunayGas.

Intérêt[modifier | modifier le code]

L'afflux de gaz turkmène contribuera de façon significative à ce que la Chine respecte ses besoins en énergie et stabilise sa consommation globale. En cas d'utilisation du gazoduc, les livraisons de gaz naturel augmenteront la consommation d'énergie de la Chine d'environ 2 %, ce qui permettra de réduire les émissions de dioxyde de carbone[4].

Parcours[modifier | modifier le code]

Le gazoduc commence sur la rive droite de l'Amou-Daria au Turkménistan[5]. Il traverse l'Ouzbékistan à Olot. Au Kazakhstan, il traverse le col d'Alataw, ce qui permet de le relier à la Chine (à la région autonome de Xinjiang)[6].

Inauguration[modifier | modifier le code]

La partie kazakhe du gazoduc a été inaugurée le 12 décembre 2009 lors de la visite du président chinois au Kazakhstan, Hu Jintao[7]. Le 14 décembre 2009 est organisée une cérémonie à Saman-Depe lors de la visite de Hu Jintao au Turkménistan avec Gurbanguly Berdimuhamedow (président du Turkménistan), Islom Karimov (président de l'Ouzbékistan) et Noursoultan Nazarbayev (président du Kazakhstan)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bruce Pannier, « China ends Russia's grip on Turkmen gas », Asia Times Online,‎ 16 décembre 2009 (lire en ligne)
  2. Courrier international, Le président Hu Jintao inaugure un gazoduc en Asie centrale, 15 décembre 2009.
  3. Cartes des pipelines dans le monde, « Cartes des pipelines en Asie (Oléoducs, gazoducs et produits dérivés) », Geomondiale.fr (consulté le 15 mars 2013)
  4. (en)Central Asia Pipeline to Secure Gas for China, ChinaStakes, 2 juillet 2008
  5. (en)Turkmenistan's Producers - The Gas Sector., Entrepreneur.com, 22 septembre 2008
  6. (en)ANALYSIS: Turkmen Gas Deal Extends Chinese Influence, DownstreamToday.com, 25 juillet 2007
  7. (en)China’s Hu boosts energy ties with Central Asia, Reuters, 12 décembre 2009.
  8. (en)China extends influence into C.Asia with pipeline, Reuters, 14 décembre 2009.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]