Gazella leptoceros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La gazelle leptocère (Gazella leptoceros), aussi appelée gazelle de Rhim, gazelle des sables ou gazelle à cornes fines, se rencontre dans les régions quasi désertiques d'Égypte, d'Algérie, du Tchad, du Mali, du Niger, du Soudan, de Tunisie et de Libye.

Morphologie[modifier | modifier le code]

La gazelle leptocère, mesure environ 95 à 115 cm de longueur pour 58 à 72 cm de haut à l'épaule[1], et un poids de 14 à 30 kg (selon les individus). Elle arbore une robe pâle, de couleur sable qui se confond avec les milieux où elle vit. Son ventre est blanc et son dos beige fauve claire. Sa tête est blanche avec quelques marque noires, les cornes, plus fines chez la femelle, sont presque droites, mesurant de 21 à 43 cm. et le bout de la queue est noir.

Extrêmement rapide à la course, sa vitesse atteint 72 km/h en moyenne avec des pointes à 100 km/h sur de courtes distances.

Comportement[modifier | modifier le code]

La gazelle leptocère se déplace en groupes de 3 à 20 individus, mais on peut aussi la rencontrer en couple ou en groupes de mâles.

En raison de la chaleur extrême de son environnement, elle s'alimente surtout la nuit et au petit matin. Elle peut alors exploiter la rosée qui s'est formée sur les feuilles et le contenu d'eau dans les plantes. Comme elle boit rarement, toute l'eau nécessaire est obtenue de cette façon.

La gazelle des sables est une espèce nomade, errant les dunes à la recherche de végétation. Les mécanismes de rafraîchissement principaux sont dans son pelage blanc/sable réfléchissant et un passage nasal particulièrement adapté qui tient compte du rafraîchissement du sang.

Trompeusement à leurs apparences douces, les gazelles des sables deviennent agressives en captivité et les mâles luttent souvent avec acharnement en défendant les territoires qu'ils établissent.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La gazelle leptocère à 1 à 2 jeunes par portée. Sa gestation est de 165 jours.

Habitat[modifier | modifier le code]

Déserts de sable d'Afrique du Nord.nous la trouvons dans la région de laayoune et de Ouarzazate et le nord sud du sahara occidentale au maroc

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Elle mange différentes herbes notamment; (Stipagrostis vulnerans, une graminée du genre Stipagrostis), et des feuillages d'arbustes et de buissons.

Statut, Conservation[modifier | modifier le code]

En Danger par l'IUCN, ils en restent environ 5,000[2]. Elle a été chassée pour sa viande et son trophée. Elle est désormais protégée dans les pays où on la retrouve, dans des parcs nationaux et les réserves naturelles qui tentent de la protéger de l'extinction.

Photographie[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]