Gave de Gaube

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaube (homonymie).
gave de Gaube
(gave des Oulettes de Gaube)
La cascade du pont d'Espagne sur le gave de Gaube.
La cascade du pont d'Espagne sur le gave de Gaube.
Caractéristiques
Longueur 8,6 km
Bassin 18 km2
Bassin collecteur Adour
Débit moyen ?
Régime nival
Cours
Source Glacier des Oulettes
· Localisation Oulettes du Vignemale
· Altitude vers 2 360 m
· Coordonnées 42° 46′ 54.1″ N 0° 08′ 42.7″ O / 42.781694, -0.145194 (Source - gave de Gaube)  
Confluence gave de Jéret
· Localisation Pont d'Espagne
· Altitude entre 1 480 et 1 496 m
· Coordonnées 42° 51′ 04.5″ N 0° 08′ 20.6″ O / 42.85125, -0.139056 (Confluence - gave de Gaube)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Commune Cauterets

Sources : Géoportail, Sandre

Le gave de Gaube est un torrent pyrénéen français, précurseur du gave de Jéret et à travers lui, du gave de Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées. Il tire son nom du lac de Gaube (un mot qui signifie « lac » en gascon).

En amont du lac, le gave est dénommé « gave des Oulettes de Gaube ».

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le gave des Oulettes de Gaube naît de la collecte des eaux des oulettes du Vignemale, et en particulier de la fonte du glacier des oulettes. Il se renforce des eaux du lac du Chabarrou et des laquets d'Estibe Aute, puis alimente le lac de Gaube (1 725 m). En sortie du lac, il prend le nom de gave de Gaube. Dans sa partie terminale, il forme plusieurs bras et chute à la cascade du Pont d'Espagne, avant de rejoindre le gave du Marcadau, en deux endroits espacés d'une centaine de mètres, de part et d'autre du Pont d'Espagne, à des altitudes comprises entre 1 480 et 1 496 m. Leur réunion forme le gave de Jéret.

L'ensemble « gave des Oulettes de Gaube-gave de Gaube » est long de 8,6 km pour un bassin versant de 18 km2[1].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gave de Gaube (Q4510500) sur le site du Sandre, consulté le 3 août 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]