Gauzfrid du Maine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gauzfrid, mort en 878, fut comte du Maine de 865 à 878 et marquis de Neustrie de 865 à 878. Il était fils cadet de Rorgon Ier, comte du Maine, et de Bilichilde.

En 861, Charle le Chauve créa les marches de Neustrie et les confia à Robert le Fort et à Adalard le Sénéchal. Gauzfrid et son frère aîné Rorgon II, possessionné dans la région, y virent une menace pour leur puissance, se révoltèrent et s'allièrent à Salomon de Bretagne.

En 865, Rorgon II mourut et Gauzfrid lui succéda dans le Maine. La même année Charles le Chauve retira la marche à Adalhard, et, en échange de sa soumission, la donna à Gauzfrid.

Ses enfants ne sont pas connus avec certitudes. Deux fils sont certains :

  • Gauzlin († 914), comte du Maine[1].
  • Gauzbert, comte cité en 912

Selon les travaux de Katharine S. B. Keats-Rohan, il faudrait rajouter deux fils probables :

  • Gauzfred ou Geoffroy, comte cité en 886
  • Hervéus ou Hervé, comte cité en 912

Il mourut en 878 et ses honores revinrent à un cousin Ragenold d'Herbauges, ses enfants, s'il en eut, étant trop jeunes pour lui succéder.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Régine Le Jan Famille et pouvoir dans le monde franc (VIIe-Xe siècle).Essai d'anthropologie sociale Publication de la Sorbonne Paris (1995) (ISBN 2859442685) Tableau n°61 « Les Rorgonides » p. 445.

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]