Gautier II de Vexin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gautier II.

Gautier (Walthar) II de Vexin, dit le Blanc, mort entre 1017 et 1024, fut comte de Vexin, de Mantes, d'Amiens et de Valois. Il était fils de Gautier Ier, comte de Vexin, d'Amiens et de Valois, et d'Adèle, probablement d'Anjou.

Comte de Vexin, de Valois et d'Amiens[modifier | modifier le code]

Vers 1006, il exempte les abbayes de Jumièges et de Sainte-Wandrille, ce qui montre de bonnes relations avec le duché de Normandie et l'évêché de Rouen. Il négocia également le mariage de son fils avec la sœur du roi d'Angleterre, réfugié à la cour de Normandie en 1013.

Il meurt entre 1017 et 1024, à une époque où le roi Robert II de France et Eudes II, comte de Blois, de Troyes et comte de Meaux se brouillent, ce qui a pu orienter le partage entre ses deux fils  : Amiens et le Vexin pour Dreux, qui reste fidèle au Capétien, et le Valois pour Raoul, qui se rapproche du Champenois.

Il avait épousé vers 980 une Adèle, dont on ne sait rien, et fut le père de :

Comte de Gâtinais ?[modifier | modifier le code]

Gautier le blanc avait un frère nommé Geoffroy, cité en 987, qui est identifié à Geoffroy Ier, comte de Gâtinais. Ce Geoffroy meurt vers 992-7, laissant un fils en bas âge. Le Gâtinais est alors tenu par un comte dont on ignore le nom complet, le document le mentionnant en 997 indiquant un nom commençant par Wal... Ce comte est identifié à Gautier II le Blanc, qui aurait été ainsi également comte de Gâtinais. Après lui, le Gâtinais est tenu par Aubry le Tors, fils de Geoffroy, cité pour la première fois en 1006.

Sources[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]