Gauteng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gauteng
Localisation de la province de Gauteng (en rouge) à l'intérieur de l'Afrique du Sud.
Localisation de la province de Gauteng (en rouge) à l'intérieur de l'Afrique du Sud.
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Type Province
Capitale Johannesburg
Autres villes Pretoria, Kungwini, Erhuruleni, Lesedi, Heidelberg (Gauteng), Vereeniging, Randfontein, Krugersdorp, Westonaria
Premier ministre David Makhura (ANC)
Démographie
Population 8 837 172 hab. (2007, 1er, 21,4 % du total national)
Densité 520 hab./km2
Langue(s) Zoulou (21,5 %)
Afrikaans (14,4 %)
Sesotho (13,1 %)
Anglais (12,5 %)
Sepedi (10,7 %)
Groupes ethniques Noirs (75,2 %)
Blancs (18,4 %)
Coloureds (3,7 %)
Asiatiques (2,7 %)
Géographie
Superficie 17 010 km2

Le Gauteng est une province d'Afrique du Sud. D'abord connue sous le nom de Pretoria-Witwatersrand-Vereeniging (mai 1994 - juin 1995), elle fut rebaptisée officiellement Gauteng (lieu de l'or en sesotho) en juin 1995[1].

Le toponyme Gauteng provient du mot afrikaans goud (l'or) et du suffixe locatif sesotho « -ng »[2]. En sesotho, ce nom désignait Johannesbourg et ses environs bien avant qu'il ne désigne en 1994 une nouvelle province née du démantèlement du Transvaal.

Avant 1994, elle constituait la région économique du Witwatersrand au sein de la province du Transvaal.

Histoire avant 1994[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Transvaal.

En 1910, le Transvaal est l'une des quatre colonies britanniques fondatrices de l'Union de l'Afrique du Sud au côté de l'ancienne colonie du Cap, celle du Natal, et celle de l'État libre d'Orange.

En 1994, la province du Transvaal est divisée en 4 provinces dont celle de Pretoria-Witwatersrand-Vereeniging (PWV) correspondant à l'ancienne sous-région administrative du Witwatersrand. En 1995, le PWV est rebaptisé Gauteng.

Économie[modifier | modifier le code]

C'est le cœur économique de l'Afrique du Sud où sont situées les principales mines d'or, les centres d'affaires et de finances et le siège du gouvernement.

C'est la plus petite province avec 18 000 km² mais cependant la plus riche (40 % du PIB).

Démographie[modifier | modifier le code]

Le Gauteng compte 10 millions d'habitants dont 75 % de noirs et la moitié de la population blanche du pays, concentrée à Pretoria et dans la banlieue de Johannesburg.

Carte montrant la répartition linguistique au sein du Gauteng.

Les langues les plus parlées sont : le zoulou avec 20,5 % de la population le parlant à la maison, suivi par l'afrikaans (14,4 %), arrive en troisième position le sesotho et 13,1 % de locuteurs. L'anglais est quant à lui parlé par 12,5 % de la population. Le reste des locuteurs se partage entre le sepedi à 10,7 % et le setswana à 8,4 %. Enfin arrive le xitsonga avec 5,1 % et en dernier le tshivena, le ndebele et le siswati avec respectivement 4,2, 1,5 et 1,2 %.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Le Gauteng est la province la plus urbanisée d'Afrique du Sud.

Ses principales villes sont Pretoria la capitale administrative du pays et Johannesburg, la capitale économique.

Il faut citer également Krugersdorp, et le plus grand township du pays, Soweto.

Composition administrative[modifier | modifier le code]

Carte des municipalités du Gauteng
(2000-2011)
Carte des municipalités du Gauteng
(depuis mai 2011)

De 2000 à 2011, le Gauteng se compose de treize municipalités rassemblées en trois métropoles et quatre districts municipaux, ces derniers représentant neuf municipalités locales. À la suite de l'incorporation du district municipal de Metsweding comprenant les municipalités locales de Kungwini et de Nokeng Tsa Taemane dans la municipalité métropolitaine de Tshwane, le Gauteng compte toujours trois municipalités métropolitaines mais plus que deux districts municipaux et 7 municipalités locales.

Liste des villes, townships et municipalités du Gauteng
Villes/Communes/localités/townships Municipalité locale Municipalité de district Municipalité métropolitaine
Alexandra - Johannesburg - Lenasia - Midrand - Randburg - Roodepoort - Sandton - Soweto Johannesburg
Alberton - Germiston - Benoni - Boksburg - Brakpan - Daveyton - Devon - Duduza - Edenvale - Impumelelo - Isando - Katlehong - Kempton Park - KwaThema - Nigel - Reiger Park - Springs - Tembisa - Thokoza - Tsakane - Vosloorus - Wattville Ekurhuleni
Atteridgeville - Centurion - Hammanskraal - Irene - Mamelodi - Pretoria - Soshanguve Tshwane
Bronkhorstspruit - Ekangala - Bronberg Kungwini
(2000-2011)
Metsweding
(2000-2011)
Tshwane
(ap. 2011)
Cullinan - Hammanskraal - Refilwe - Zithobeni Nokeng Tsa Taemane
(2000-2011)
Metsweding
(2000-2011)
Tshwane
(ap. 2011)
Boipatong - Bophelong - Evaton - Sebokeng - Sharpeville - Vanderbijlpark - Vereeniging Emfuleni Sedibeng
Meyerton Midvaal Sedibeng
Heidelberg - Ratanda Lesedi Sedibeng
Carletonville - Fochville - Khutsong Merafong West Rand
Kagiso - Kromdraai - Krugersdorp - Magaliesburg - Muldersdrift Mogale City West Rand
Mohlakeng - Randfontein Randfontein West Rand
Bekkersdal - Westonaria Westonaria West Rand

Politique[modifier | modifier le code]

Résultat de l'élection de 1994[modifier | modifier le code]

dm
Résultats de l'élection provinciale de la province de Pretoria-Witwatersrand-Vereeniging
Partis Leaders Votes  % Sièges +/-
Gauteng
  African National Congress (ANC) Nelson Mandela 2 418 257 57,46 50
  Parti National (NP) Frederik de Klerk 1 002 540 23,82 21
  Front de la liberté (VF) Constand Viljoen 258 935 6,15 5
  Parti démocratique (DP) Zach de Beer 223 548 5,31 5
  Inkatha Freedom Party (IFP) Mangosuthu Buthelezi 153 567 3,64 3
Pan Africanist Congress of Azania (PACOA) 61 512 1,46 1
Parti chrétien-démocrate africain (ACDP) Kenneth Meshoe 25 542 0,60 1
  Autres - 53499 1,27 -
Total 4208301 100,0 % 86

Ces premières élections multiraciale de 1994 ont vu une victoire de l'ANC mais des scores très importants pour le NP, les libéraux anglophones du DP ou encore pour le parti ethnique Afrikaner du Vryheidsfront (Front de la liberté). L'importance démographique des blancs dans cette région a contribué à des scores élevés de partis d'opposition. La province a toujours été avec le Cap-Occidental un des fiefs de l'opposition au parti de Mandela.

Politiquement, la province est dominée par le Congrès national africain (ANC) depuis les premières élections multiraciales de 1994. Néanmoins, avec environ 1/3 des suffrages, l'opposition de l'Alliance démocratique (DA) y réalise ses meilleurs scores en dehors de la province du Cap-Occidental.

Les places fortes de la DA sont les anciennes villes blanches comme Pretoria, Centurion et les villes minières afrikaners du Rand. L'ANC domine dans les anciens townships.

Toutes les municipalités sont dirigées par des membres de l'ANC.

Depuis le 15 juin 1999, le premier ministre de la province est Mbhazima Shilowa (ANC).

Lors des élections municipales du 1er mars 2006, toutes les municipalités et conseils ont été remportés par l'ANC (moyenne provinciale de 62,45 %) à l'exception de celui de Midvaal (Meyerton) remportée par la DA (moyenne provinciale de 26,39 %). À Pretoria, le score accumulé de la DA et celui du Front de la liberté avoisina les 70 % des suffrages dans la ville contre seulement 25 % à l'ANC qui néanmoins remporta la municipalité.

  • Conseil de district de Sedibeng District : ANC 72,11 %
  • Conseil de district de Metsweding District : ANC,69,26 %
  • West Rand District Council : ANC 65,34 %
  • Ekurhuleni Metro : ANC 61,34 %
  • Nokeng tsa Taemane (Cullinan) : ANC 61,61 %
  • Kungwini Municipality (Bronkhorstspruit) : ANC 71,91 %
  • Emfuleni (Vereeniging) : ANC 76,37 percent
  • Midvaal (Meyerton): DA 55,7 %
  • Lesedi (Heidelberg) : ANC 70,38 %
  • Mogale City (Krugersdorp): 64,91 %
  • Randfontein : ANC 61,33 %
  • Westonaria : ANC 72,68 %
  • City of Johannesburg : ANC 62,29 %
  • Tshwane Metro (Pretoria): 56,27 %

Tourisme[modifier | modifier le code]

Melrose House à Pretoria

Les points d'intérêts du Gauteng sont Pretoria, Johannesburg et Soweto.

Une insécurité alarmante régnant à Johannesburg, les touristes se limitent au quartier « blanc » de Sandton et à certains musées ou attractions de la périphérie de la ville comme le Gold Reef City et l'Apartheid museum.

La visite de Soweto s'effectue avec des voyagistes locaux.

Enfin, la ville historique de Pretoria est d'un accès facile avant de séjouner ou de revenir des réserves du Transvaal ou de Sun City.

Sport[modifier | modifier le code]

En 2009, la province a lancé la coupe de Gauteng Future Champions des moins de 17 ans. La première édition de ce tournoi international a vu la participation de 12 clubs mondiaux parmi lesquels l'Inter Milan (Italie), Boca Juniors (Argentine), SC Corinthians (Brésil), l'Espérance sportive de Tunis (Tunisie), Green Town FC (Chine), Premier Indian Football Academy PIFA (Inde), Notwane FC (Botswana), K-Stars (Zambie) et autres clubs sud africains: Kaizer Chiefs, Moroka Swallows, la selection de Sedibeng et la selection de Johannesburg.

Desserte internationale[modifier | modifier le code]

L'aéroport principal de la province et du pays est le Johannesburg International Airport (ex-Jan Smuts Airport) qui dessert aussi bien Johannesburg que Pretoria. C'est la porte d'entrée principale du pays pour les étrangers.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Worldstates men.
  2. « About Gauteng », Gauteng Provincial Government (consulté le 25 octobre 2008).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :