Gautegiz Arteaga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arteaga.
Gautegiz Arteaga
Blason de Gautegiz Arteaga
Héraldique
Le village d'Arteaga avec sa tour à droite
Le village d'Arteaga avec sa tour à droite
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Udal / Municipio
Communauté autonome Pays basque Pays basque
Province Drapeau de Biscaye Biscaye
Comarque Busturialdea
Maire Miren Lourdes Bilbao Arruti (EAE-ANV)
Code postal 48314
Démographie
Gentilé Arteagarra
Population 895 hab. (2013)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 20′ 00″ N 2° 39′ 00″ O / 43.333333, -2.6543° 20′ 00″ Nord 2° 39′ 00″ Ouest / 43.333333, -2.65  
Superficie 1 357 ha = 13,57 km2
Localisation
Localisation de Gautegiz Arteaga

Géolocalisation sur la carte : Pays basque

Voir sur la carte administrative du Pays basque
City locator 14.svg
Gautegiz Arteaga

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Gautegiz Arteaga

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Gautegiz Arteaga
Liens
Site web www.gautegizarteaga.com

Gautegiz Arteaga en basque ou Gautéguiz de Arteaga en espagnol est une commune de Biscaye dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne.
Le nom officiel de la ville est Gautegiz Arteaga.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Selon la tradition, le nom de cette dérive de l'elizate des deux maison-tour qui a eu dans le lieu : la plus ancienne, celle de Gautéguiz, dont il ne reste plus rien, et celle d'Arteaga, apparue postérieurement et sur les ruines de laquelle on a construit la Tour d'Arteaga.

Gautegiz appartient à la série de toponymes basques qui ont une terminaison en -iz. Julio Caro Baroja[1] défendait que la plupart de ces toponymes provenaient d'un nom propre uni au suffixe latin -icus décliné.

Caro Baroja considérait que les suffixes -oz, -ez et -iz dans la zone basco-navarraise appliqués à la toponymie indiquaient dans l'antiquité que le lieu avait été la propriété de la personne dont le nom était uni au suffixe, en pouvant remonter son origine depuis le Moyen Âge jusqu'à l'époque de l'Empire romain.

Dans le cas de Gautegiz, Julio Caro Baroja a proposé que ce nom pourrait provenir d'un hypothétique Gautius[2], un nom latin documenté. Ainsi, si au nom Gautius on lui ajoute le suffixe latin -icus, indiquant ce qui appartient à, on pourrait obtenir Gauticus. Gauticus pourrait aussi être un fils de Gautius. La propriété de Gauticus et de ses descendants serait Gautici (génitif au singulier et nominatif au pluriel).

De ce Gautici peut dériver le toponyme Gautegiz : GauticiGauti(gi)ciGautegiciGautéguiz. Par une évolution semblable à celle de ce suffixe latin -icus commencent aussi les patronymes utilisés dans les langues latines de la Péninsule Ibérique.

Arteaga, d'autre part, est un phytonyme et signifie lieu du chêne, du basque artea (chêne vert) et le suffixe locatif -aga.

L'elizate a été traditionnellement appelée Gautéguiz de Arteaga, bien qu'on ait toujours eu tendance à l'appeler simplement « Arteaga ». Dans le recensement de 1842 et entre les recensements de 1877 et 1950, on a appelé officiellement la municipalité « Arteaga ». Dans les recensements de 1857, 1860 et entre les recensements de 1960 et 1991, on l'a appelé Gautéguiz d'Arteaga.

En langue basque, la municipalité s'appelle Gautegiz Arteaga, bien qu'on l'appelle aussi simplement Arteaga. Gautegiz est une adaptation de Gautéguiz à l'orthographe moderne du basque et il est prononcé presque pareil.

En 1996 la mairie a adopté la dénomination en basque qui est actuellement officielle : Gautegiz Arteaga.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Le bâtiment le plus emblématique de cette commune est la tour d'Arteaga, maison-tour d'origine médiévale, qui a été reconstruite au XIXe siècle par l'impératrice française Eugénie de Montijo[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julio Caro Baroja (Madrid, 13 novembre 1914 – † 18 aout 1995), anthropologue, historien, linguiste et essayiste espagnol.
  2. Julio Caro Baroja, (1945-6), Materiales para una historia de la lengua vasca en su relación con la latina, Acta Salmanticensia, tome I, numéro 3.
  3. Eugenia Maria Ignacia Augustina Palafox de Guzmán Portocarrero y Kirkpatrick de Closeburn, 9e comtesse de Teba ou Eugénie de Montijo (5 mai 1826 – 11 juillet 1920) était l'épouse de Napoléon III, empereur des Français, et fut donc impératrice de 1853 à 1870. Surnommée ironiquement Badinguette, sobriquet politique donné au futur empereur à la suite de sa célèbre évasion du fort de Ham, avec le concours de Henri Conneau, déguisé avec la veste de travail d'un maçon de ce nom.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]