Gaucelme de Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaucelme de Jean
Biographie
Naissance Cahors
Décès 3 août 1348
Avignon
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
17 décembre 1316 par le
pape Jean XXII
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Ss. Pietro e Marcellino
Cardinal-évêque d'Albano
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Grand pénitencier

Gaucelme de Jean (ou Gauscelin) est un cardinal français né à Cahors et décédé le 3 août 1348 à Avignon. Il est un neveu du pape Jean XXII par sa mère Marguerite Duèze.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

De Jean est chanoine à Reims. Il est créé cardinal par le pape Jean XXII lors du consistoire du 17 décembre 1316. Le cardinal de Jean est archidiacre de Northampton, vice-chancelier de la Sainte-Église et trésorier de Litchfield. Il est prébendier de Driffield et Louth. En 1319 de Jean est légat apostolique en France pour négocier une paix avec la Flandre et il arrange un mariage entre la princesse Marguerite, la fille du roi Philippe le Long et Louis de Nevers, le fils aîné du comte de Flandre.

Le cardinal de Jean est nommé grand pénitencier en 1327. Il est archidiacre de Carpentras et de Saint-Sauveur d'Aix. Il participe au conclave de 1334, lors duquel Benoît XII est élu, mais ne participe pas au conclave de 1342 (élection de Clément VI).

Il a fait construire l'église Saint-Pierre-ès-Liens des Junies et le couvent Notre-Dame des Junies.

Famille[modifier | modifier le code]

La famille de Jean est une famille de marchands qui s'est enrichie dans le négoce, originaire de Cahors. Elle possédait le château des Junies.

Son frère Pierre de Jean a été successivement évêque de Meaux, de Viviers et de Carcassonne.

Ses neveux Gaucelin de Jean et Gilbert de Jean ont été évêques de Carcassonne après Pierre de Jean.

Voir aussi[modifier | modifier le code]