Gastrite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gastrite
Classification et ressources externes
Gastritis helicobacter - intermed mag.jpg
Photomicrographie révélant une gastrite. Coloration H&E.
CIM-10 K29.0-K29.7
CIM-9 535.0-535.5
MedlinePlus 001150
eMedicine emerg/820  med/852
MeSH D005756
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Une gastrite est une maladie inflammatoire de la paroi de l'estomac.

Les causes de la gastrite sont nombreuses[1] ; la gastrite peut être causée par une consommation excessive d'alcool, la consommation prolongée d'anti-inflammatoires non stéroïdiens ou encore par une infection bactérienne, notamment à Helicobacter pylori ou encore un trop gros stress.

Le symptôme de gastrite le plus fréquent est la douleur abdominale, associée à une sensation de malaise. D'autres symptômes peuvent être associés, comme l'indigestion, nausées, vomissements, sensation de ballonnement. Une hématémèse est un signe de gravité et peut évoquer une hémorragie digestive.

Causes[modifier | modifier le code]

Principales causes de gastrite :

Symptômes[modifier | modifier le code]

Dyspepsie, douleur ou simple inconfort épigastrique ou abdominal, perte d'appétit, éructation, nausée, vomissement, asthénie. Une hémorragie digestive avec hématémèse peut s'observer dans les formes graves.

Diagnostic[modifier | modifier le code]

La gastrite peut se diagnostiquer grâce à la clinique ou par endoscopie des voies digestives (gastroscopie). Les diagnostics différentiels sont l'ulcère gastro-duodénal et le cancer de l'estomac.

Traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement consiste à supprimer ou à amoindrir la cause par des mesures hygiéno-diététiques.
L'administration d'un inhibiteur de la pompe à protons afin de réduire l'acidité gastrique est souvent nécessaire. Antibiothérapie en cas d'infection.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gastritis », University of Maryland Medical Center, University of Maryland Medical System,‎ 1er décembre 2002 (lire en ligne)
  2. http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=20058915