Gaston Waringhien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaston Waringhien

Description de cette image, également commentée ci-après

Gaston Waringhien avec le manuscrit du PIV, 1966.

Activités Écrivain, poète, traducteur, linguiste, lexicographe
Naissance 1901
Lille
Décès 1991
Aigné

Gaston Waringhien, né à Lille le et mort à Aigné le , est un linguiste et lexicographe espérantophone français, rédacteur du Plena Vortaro (1930) et rédacteur en chef du Plena Ilustrita Vortaro (1970), dictionnaires de référence de l'espéranto, du Grand Dictionnaire Espéranto-Français (1957) et de Plena Analiza Gramatiko (1935, 1938, 1981 avec Kálmán Kalocsay). Parmi ses œuvres on compte des poèmes, des essais et des traités linguistiques.

Citation : « On éprouve, à manier l'espéranto, une impression d'aisance créatrice, qu'on ne retrouve nulle part ailleurs, et qui donne à cette langue un charme très spécial » (ABC d'espéranto à l'usage de ceux qui aiment les lettres, L'Harmattan, 3e édition, 2001, p. 50).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Parnasa Gvidlibro (avec Kálmán Kalocsay, 1932)
  • Dekdu Poetoj, (poèmes, comme Georges E. Maura, dans un ouvrage collectif, 1934)
  • Plena (Analiza) Gramatiko (avec Kálmán Kalocsay, 1935, 1938, 1981)
  • Facilaj esperantaj legaĵoj (redacteur, 1935)
  • Maximes de La Rochefoucauld (traduction, 1935)
  • Duonvoĉe (poèmes, comme Georges E. Maura, 1939 et 1963)
  • Leteroj de L.L.Zamenhof (redacteur, 1948)
  • Poemoj de Omar Kajam (traduction, 1953)
  • Eseoj I: Beletro (essais, 1956)
  • Grand dictionnaire espéranto-français (1957)
  • La floroj de l' malbono (Les fleurs du mal de Charles Baudelaire, cotraducteur et rédacteur, 1957)
  • Lingvo kaj vivo (essais, 1969)
  • Kantoj kaj romancoj (traducteur avec Kálmán Kalocsay, 1969)
  • Plena Ilustrita Vortaro (1970)
  • Ni kaj ĝi (essais, 1972)
  • La ĥimeroj (traductions, 1976)
  • La trofeoj (tradukoj, 1977)
  • Tra la parko de la franca poezio: La renesanca periodo / La klasika periodo (traductions, 1977/1980)
  • 1887 kaj la sekvo (essais, 1980)
  • Kaj la ceter' - nur literaturo (essais, 1983)
  • ABC d'espéranto à l'usage de ceux qui aiment les lettres (essai, 1946, rééd. 1967, 2001)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Cherpillod, Gaston Waringhien, héraut de la langue internationale, La Blanchetière, Courgenard, 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Précédé par Gaston Waringhien Suivi par
Johannes R. G. Isbrücker
Président de l'Académie d'Espéranto
1963 - 1979
William Auld

Lien externe[modifier | modifier le code]