Gaston Waringhien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaston Waringhien

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Gaston Waringhien avec le manuscrit du PIV, 1966.

Activités Écrivain, poète, traducteur, linguiste, lexicographe
Naissance 1901
Lille
Décès 1991
Aigné

Gaston Waringhien, né à Lille le 29 juillet 1901 et mort à Aigné le 20 décembre 1991. Professeur à l’université de Tours, puis au lycée Lakanal à Sceaux, il a contribué à plusieurs ouvrages dont Le français élémentaire dans le cadre de la commission ministérielle Gougenheim et le Grand Larousse encyclopédique[1].

Il est surtout connu comme linguiste et lexicographe espérantophone français, rédacteur du Plena Vortaro (1930) et rédacteur en chef du Plena Ilustrita Vortaro (1970), dictionnaires de référence de l'espéranto, du Grand Dictionnaire Espéranto-Français (1957) et de Plena Analiza Gramatiko (1935, 1938, 1981 avec Kálmán Kalocsay). Parmi ses œuvres on compte des poèmes, des essais et des traités linguistiques.

Citation : « On éprouve, à manier l'espéranto, une impression d'aisance créatrice, qu'on ne retrouve nulle part ailleurs, et qui donne à cette langue un charme très spécial » (ABC d'espéranto à l'usage de ceux qui aiment les lettres, L'Harmattan, 3e édition, 2001, p. 50).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Parnasa Gvidlibro (avec Kálmán Kalocsay, 1932)
  • Dekdu Poetoj, (poèmes, comme Georges E. Maura, dans un ouvrage collectif, 1934)
  • Plena (Analiza) Gramatiko (avec Kálmán Kalocsay, 1935, 1938, 1981)
  • Facilaj esperantaj legaĵoj (redacteur, 1935)
  • Maximes de La Rochefoucauld (traduction, 1935)
  • Duonvoĉe (poèmes, comme Georges E. Maura, 1939 et 1963)
  • Leteroj de L.L.Zamenhof (redacteur, 1948)
  • Poemoj de Omar Kajam (traduction, 1953)
  • Eseoj I: Beletro (essais, 1956)
  • Grand dictionnaire espéranto-français (1957)
  • La floroj de l' malbono (Les fleurs du mal de Charles Baudelaire, cotraducteur et rédacteur, 1957)
  • Lingvo kaj vivo (essais, 1969)
  • Kantoj kaj romancoj (traducteur avec Kálmán Kalocsay, 1969)
  • Plena Ilustrita Vortaro (1970)
  • Ni kaj ĝi (essais, 1972)
  • La ĥimeroj (traductions, 1976)
  • La trofeoj (tradukoj, 1977)
  • Tra la parko de la franca poezio: La renesanca periodo / La klasika periodo (traductions, 1977/1980)
  • 1887 kaj la sekvo (essais, 1980)
  • Kaj la ceter' - nur literaturo (essais, 1983)
  • ABC d'espéranto à l'usage de ceux qui aiment les lettres (essai, 1946, rééd. 1967, 2001)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Cherpillod, Gaston Waringhien, héraut de la langue internationale, La Blanchetière, Courgenard, 2000.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]