Gaston Mialaret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaston Mialaret

Activités Professeur honoraire de sciences de l'éducation, (université de Caen)
Naissance 10 octobre 1918
Cahus (Lot)
Langue d'écriture Français
Mouvement Sciences de l'éducation
Genres Éducation et formation
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur, commandeur des Palmes académiques

Œuvres principales

  • Les sciences de l’éducation, Que sais-je ?, 11e édition, 2011.
  • Les méthodes de recherche en sciences de l'éducation, Que sais-je ?, 2004.

Gaston Mialaret, né en 1918 à Cahus (Lot), est un pédagogue français, professeur d'université, qui a contribué à l'établissement des sciences de l'éducation à l'université à partir de 1967.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Il commence sa vie professionnelle comme instituteur à Figeac[1], puis enseigne la psychologie dans plusieurs universités, avant de créer à l'université de Caen la première chaire française de sciences de l'éducation[2]. Il est l'introducteur, avec Maurice Debesse[3] et Jean Château de cette discipline à l'université. Il a joué un rôle important dans la création et le développement des sciences de l'éducation à l'université, publiant notamment plusieurs Que sais-je ? : La psychopédagogie, Les méthodes de recherche en sciences de l'éducation, Les sciences de l'éducation, Psychologie de l'éducation. Il s'est également attaché au développement des mouvements pédagogiques, notamment auprès du Groupe français d'éducation nouvelle, le GFEN, qu'il a présidé de 1962 à 1969, succédant à Henri Wallon. Il en est désormais le président d'honneur.

Il a dirigé l'Institut des sciences de l'éducation de l'université de Caen de 1972 à 1984 et assuré la direction du bureau international de l’éducation (UNESCO) à Genève (1987-1988). Il est invité d'honneur du colloque Quarante ans des sciences de l’éducation : l’âge de la maturité ? à l'université de Caen du 20 au 22 février 2007[4].

Gaston Mialaret est commandeur dans l'ordre des Palmes académiques et commandeur dans l'ordre de la Légion d'honneur (promotion de Pâques 2014)[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Psychopédagogie des moyens audiovisuels dans l'enseignement du premier degré, Paris, PUF, 1964
  • Éducation nouvelle et monde moderne, PUF, 1966
  • L'apprentissage de la lecture, Paris, PUF, 1966
  • L'apprentissage des mathématiques, Bruxelles, Dessart, 1967
  • Les méthodes de recherche en sciences de l'éducation, Paris, PUF, Que sais-je ?, n° 3699, 2004.
  • Introduction aux sciences de l’éducation, Delachaux et Niestlé, UNESCO, 1985
  • Pédagogie générale, PUF, 1991
  • Les sciences de l’éducation, PUF, Que sais-je ?, n° 1645, 11e édition, 2011.
  • La psychopédagogie, Paris, PUF, Que sais-je ?, n° 2357, 5e édition, 2002.
  • Psychologie de l'éducation, PUF, Que sais-je ?, n° 3475, 3e édition, 2011.
  • Le Plan Langevin-Wallon, Paris, PUF, 1997
  • Propos impertinents sur l’éducation actuelle, PUF, 2003
  • Sciences de l’éducation : aspects historiques, problèmes épistémologiques, PUF, Quadrige, 2006
  • Le nouvel esprit scientifique et les sciences de l'éducation, PUF, 2011

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]