Gaston Menier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gaston Menier en 1910

Gaston Menier, né le 22 mai 1855 à Paris où il est mort le 5 novembre 1934, est un industriel et homme politique français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Émile Menier, il hérite de l'empire industriel de son père, dans lequel il s'investit avec son frère Henri. Il mènera à bien les projets industriels et sociaux de son père en développant l'usine de chocolats de Noisiel et la cité ouvrière de Noisiel pensée et initiée par celui-ci.

Dans la lignée de son père, Gaston s'investit aussi en politique au sein du PRG : maire de Lognes entre 1884 et 1892, puis maire de Bussy-Saint-Martin, conseiller général du canton de Lagny de 1891 à sa mort, député de Meaux en 1898 puis sénateur à partir de 1909. À la mort de son frère en 1913, il lui succède à la mairie de Noisiel. En 1894, Gaston Menier finance la construction d'un pont reliant Torcy à Vaires, dont le chantier commencera deux ans plus tard[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]