Gaston Lachaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de Gaston Lachaise en 1935

Gaston Lachaise (19 mars 1882 à Paris - 18 octobre 1935 à New York) est un sculpteur américain d'origine française, particulièrement connu pour ses nus féminins dotés de longues jambes, supportant un torse puissant qui rappellent les antiques déesses de la fécondité.

Jeunesse et études[modifier | modifier le code]

Gaston est le fils d'un ébéniste. À l'âge de 13 ans il entre à l'école Bernard-Palissy, où il reçoit une formation en arts décoratifs, puis de 1898 à 1904 il étudie la sculpture à l'École des beaux-arts, sous la direction de Gabriel-Jules Thomas[1]

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Floating figure (1927)

Il commence sa carrière artistique en tant que concepteur d'objets décoratifs, de style Art nouveau, pour le joaillier français René Lalique. Après être tombé amoureux d'une américaine, Isabel Dutaud Nagel, qu'il épousera en 1917, Lachaise émigre aux États-Unis en 1906[1]. Il travaille à Boston pour Henry Hudson Kitson, un sculpteur de monuments militaires. En 1912, Lachaise part travailler à New York, comme assistant du sculpteur Paul Manship[1].

Le long de la façade occidentale du GE Building à New York, quatre sculptures de Lachaise représentent la fondation de la civilisation : l’esprit du progrès, les dons de la Terre à l’Humanité, la conquête de l’espace, le génie prenant la lumière du soleil.

Il a inspiré par sa Floating figure de 1927 les designers Ray et Charles Eames, au concours du Museum of Modern Art de New York pour leur première assise en résine polyester, en 1948, qui se nomme d'ailleurs La Chaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Karel, p. 439

Sources[modifier | modifier le code]

  • Louise Bourgeois, Gaston Lachaise, 1882-1935, Gallimard, 2003. (ISBN 9782070117529)
  • Lachaise, Gaston in David Karel, Dictionnaire des artistes de langue française en Amérique du Nord: peintres, sculpteurs, dessinateurs, graveurs, photographes et orfèvres, Presses Université Laval, 1992. (ISBN 9782763772356)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :