Gaston Genevier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaston Genevier est un botaniste français, né le 18 juin 1830 à Saint-Clément-de-la-Place en Maine-et-Loire et mort le 11 juillet 1880 à Nantes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Saint-Clément-de-la-Place près d'Angers, Genevier entre à 15 ans chez M. Moride, pharmacien à Nantes. Bon apprentis, déjà passionné de botanique, il va à Angers poursuivre ses études. Il y devient l'élève assidu et préféré d'Alexandre Boreau, où, l'accompagnant à de nombreuses excursions, il se fait remarquer par son aisance intellectuelle et ses découvertes floristiques. Genevier part ensuite terminer ses études à l'école de pharmacie de Paris, et se fait quelque temps l'élève également dévoué du professeur de botanique Adolphe Chatin.

En 1855, Genevier s'installe comme pharmacien à Mortagne-sur-Sèvre en Vendée, dans une région dont la flore phanerogamique, sur sous-sol granitique, est relativement monotone. Les contraintes professionnelles lui empêchant de prospecter d'autres régions, Genevier étend alors ses recherches aux champignons, et aux mousses et hépatiques très nombreuses de cette région. Correspondant actif d'Alexandre Boreau, qui révise alors son célèbre ouvrage la Flore du Centre de la France, il s'intéresse également aux groupes taxinomiques difficiles de la flore vasculaire.

À partir de 1860, ses travaux s'orientent presque exclusivement à la révision du genre Rubus dans le bassin de la Loire. Il décrit ainsi plus d'une centaine d'espèces dans ce genre principalement apomictique qui reste aujourd'hui encore peu étudié et très méconnu en France. Vers 1870, Genevier s'installe définitivement à Nantes comme pharmacien, en même temps qu'il fait paraître la première édition de son Essai monographique sur les Rubus du bassin de la Loire. Son herbier, qui contient de nombreux types, a été divisé et intégré d'une part à l'herbier du Muséum d'histoire naturelle d'Angers en Maine-et-Loire, et d'autre part à l'herbier Robert Brown à Manchester en Grande-Bretagne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 1860 – Essai sur quelques espèces du genre Rubus de Maine-et-Loire et de la Vendée in Mém. Soc. Acad. Maine Loire 8: 66-108 (+errata) Version numérique sur WorldCat.org et sur Tela Botanica
  • 1860 – Description d'une nouvelle espèce de Viola in Mém. Soc. Acad. Maine Loire 8: 178-180. Également imprimé à part (Angers : Cosnier et Lachèse). Version numérique sur WorldCat.org
  • 1861 – Essai sur quelques espèces du genre Rubus de Maine-et-Loire et de la Vendée, deuxième partie in Mém. Soc. Acad. Maine Loire 10: 17-37. Également imprimé à part (Angers : Cosnier et Lachèse). Version numérique sur WorldCat.org et sur Tela Botanica
  • 1863 – Observation sur la collection de Rubus de l'herbier J. Bastard in Mém. Soc. Acad. Maine Loire 14:80-96. Également imprimé à part (Angers : Cosnier et Lachèse). Version numérique sur Tela Botanica
  • 1866 – Extrait de la florule des environs de Mortagne-sur-Sèvre in Mém. Soc. Acad. Maine Loire 20:17-51. Également imprimé à part (Angers : Lachèse, Bellevue et Dolbeau). Version numérique sur WorldCat.org
  • 1869 – Essai monographique sur les Rubus du bassin de la Loire in Mém. Soc. Acad. Maine Loire 24:1-346. Version numérique sur Biodiversity Heritage Library. Également imprimé à part (Angers : Lachèse, Bellevue et Dolbeau).
  • 1873 ["1872"] – Premier supplément à l'essai monographique sur les Rubus du bassin de la Loire in Mém. Soc. Acad. Maine-et-Loire 28: 1-96. Version numérique sur Tela Botanica
  • 1873 – Observations sur un Champignon de l'ordre des Ascomycètes. in Bull. Soc. bot. Fr. 20: 334-335.
  • 1873 – Rapport sur les travaux de la section d'Histoire Naturelle pendant l'année 1873 in Ann. Soc. Acad. Nantes 44: 405-411.
  • 1876 – Étude sur les Champignons consommés à Nantes sous le nom de Champignon rose ou de couche (Agaricus campestris L.) in Bull. Soc. bot. Fr. 23: 28-35.
  • 1878 – Note sur Euphorbia maculata L. in Bull. Soc. Bot. de Fr. 25: 247.
  • 1878 – Notice sur le Morchella elata Fries. in Bull. Soc. bot. Fr. 25: 159-162.
  • 1880 – Monographie des Rubus du bassin de la Loire, édition 2. Paris, Nantes : Savy. Version numérique sur Internet Archive. Également édité l'année suivante sous le titre Essai monographique des Rubus du bassin de la Loire, édition 2. Angers : Lachèse, Belleuvre et Dolbeau.

Source[modifier | modifier le code]

  • Georges Bouvet, 1881 – Notice nécrologique sur G. GENEVIER in Bull. Soc. Études Scient. d'Angers n.s. 10(2) : 235-239
  • Benoît Dayrat, 2003 - Les botanistes et la flore de France, trois siècles de découvertes. Publications Scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle, Paris. ISBN 2-85653-548-8
Genev. est l’abréviation botanique officielle de Gaston Genevier.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI