Gaston Dupouy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupouy.

Gaston Dupouy, né à Marmande (Lot-et-Garonne) le et mort à Toulouse en 1985, est un physicien français, directeur honoraire du CNRS, dont il crée la Médaille d'or, qui lui sera décernée en 1957.

Carrière[modifier | modifier le code]

Élu membre de l'Académie des sciences en 1950, il prend la même année la tête du CNRS.

En 1957, il reçoit la médaille d'or du CNRS[1]. La même année, il retourne à Toulouse où il crée le Laboratoire d'optique électronique (LOE), qui s'installe en 1958 dans le quartier de Saouzelong. Sur ce site est construit un très puissant microscope électronique, 1 million d'électron-volt, dans un bâtiment sphérique aux dimensions imposantes appelé « la Boule ». En 1989, le LOE est remplacé le Centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales (CEMES). Gaston Dupouy y travaille en particulier avec Charles Fert.

Gaston Dupouy avait été élu mainteneur de l'Académie des Jeux floraux en 1972. En 2002, un bâtiment de l'université Paul-Sabatier, construit au début des années 1990 et initialement appelé U1, a été nommé après lui, ainsi qu'une école primaire dans le quartier des Pradettes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Gaston Dupouy Suivi par
Jacques Hadamard
Médaille d'or du CNRS (1957)
Gaston Ramon