Gasparo Gozzi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gasparo Gozzi

Gasparo Gozzi (né le 4 décembre 1713 à Venise et mort le 26 décembre 1786 à Padoue) est un écrivain et dramaturge italien du XVIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gasparo Gozzi est le frère aîné de Carlo Gozzi. et le mari de la poétesse italienne Luisa Bergalli (1703-1779).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Col più devoto ossequio : interventi sull'editoria (1762-1780), édition de Mario Infelise et Fabio Soldini, Venezia, Marsilio, 2003
    Rassemble des articles sur l'édition par Gasparo Gozzi publiées pour la première fois pour la plupart d'entre eux
  • Lettere, édition de Fabio Soldini, Parma, Fondazione Pietro Bembo, U. Guanda, 1999
  • Difesa di Dante, édition de Maria Grazia Pensa, Venezia, Marsilio, 1990
  • Scritti scelti, édition de Nicola Mangini, Turin, UTET, 1976
  • Zaïre, tragédie en 5 actes et en vers de Voltaire, traduction italienne par Gasparo Gozzi, Paris, Michel Lévy frères, 1857
  • Sermoni, Milano, G. Silvestri, 1826
  • Poesie inedita del conte Gasparo Gozzi, pubblicate per la prima volta, Venezia, Picolti, 1821
  • Novelle morali del signor di Marmontel. Tradotte dal francese da Gasparo Gozzi, Venezia, B. Occhi, 1762
  • Opere di Molière, traduction de Gasparo Gozzi, Venezia, 1756-1757, 4 tomes
  • Rime piacevoli d'un moderno autore, Lucca, 1751
  • Edipo, tragedia, Venezia, P. Bassaglia, 1749

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ilaria Crotti et Ricciarda Ricorda, Gasparo Gozzi : il lavoro di un intellettuale nel settecento veneziano : atti del convegno (Venezia-Pordenone 4-6 dicembre 1986), Padoue, Antenore, 1989