Gaspare Fossati

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaspare Fossati (né le , à Morcote, et mort le ), est un architecte suisse. Issu d'un milieu aisé, il est le fils d'Ambrogio Marcellino et de Virginia Rippa, et le frère de Giuseppe Fossati. Il épousa en 1836 Giuseppina Rusca, la fille d'un architecte.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à Venise puis à l'Accademia di Brera de Milan (1822-1827) il obtint le grand prix d'architecture de la ville en 1827 et poursuivit sa formation à Rome pendant cinq ans. Entre 1833 et 1836, il fut l'architecte officiel de la cour impériale de Saint-Pétersbourg, et réalisa l'ambassade russe (actuellement consulat), à Istamboul en 1837[1], où il demeura vingt ans.

En 1847, il fut mandaté par Abdülmecit Ier pour restaurer Sainte-Sophie, à Constantinople avec son frère Giuseppe. Ce travail donna lieu à un album publié à Londres en 1852. Il rentra à Morcote en 1858, où il réalisa une église et une chapelle en style mauresque. Son style mélange plusieurs influences ; il s'inspire notamment de Palladio.

Les archives des deux frères Fossati, constituant le fonds Fossati a été acquis, par étapes entre 1936 et 1954, par les Archives Cantonales de Bellinzona[2]. Il comprend les dessins de Gaspare et de Giuseppe, une collection de cartes géographiques du XIXe siècle, de photographies, d’estampes et de livrets d’opéra, ainsi que des dessins des mosaïques byzantines de Sainte-Sophie, effectués lors de la restauration.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. Palais de Russie, à Istamboul, sur le site istanbulguide.net, consulté le 13 mai 2015
  2. (it)ASTI - Archivio di Stato del Cantone Ticino - Fondi Fossati, sur le site 4.ti.ch, consulté le 13 mai 2015

Liens externes[modifier | modifier le code]