Gaspare Aselli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaspare Aselli encore appelé Gasparus Asellius ou Gasparo Asellio (né v. 1581 à Crémone - mort le 14 avril 1626 à Milan) était un chirurgien et anatomiste italien du début du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études de médecine à l'université de Pavie, Gaspare Aselli s'installe comme chirurgien à Milan. De 1612 à 1620, il assure le commandement des chirurgiens de l'armée espagnole en Italie.

Le 23 juillet 1622[1], en pratiquant des vivisections sur des chiens, il découvre, presque par hasard, les vaisseaux lymphatiques, encore appelés « vaisseaux de lait », du système lymphatique de l'intestin. En poursuivant des recherches systématiques pour étudier le rôle de ces structures vasculaires, il a pu confirmer son observation.

Cette découverte des vaisseaux lymphatiques vient compléter celle de la circulation sanguine par William Harvey à peu près à la même époque, et remet en cause les vieilles théories enseignées jusqu'alors dans les universités. Elle sera confirmée, trois décennies plus tard par la découverte du circuit lymphatique par le médecin normand Jean Pecquet (1622-1674).

Le résultat de ces travaux a été publié en 1627 à Milan, un an après la mort de Gaspare Aselli, sous le titre De lactibus sive lacteis venis[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.154
  2. Le titre complet du livre de Gaspare Aselli est : « De Lactibus Sive Lacteis Venis Quarto Vasorum Mesaraicorum Genere, Novo Invento Gasparis Asellii ... Dissertatio : Qua Sententiae Anatomicae Multae Vel perperam receptae convelluntur, vel parum perceptae illustrantur »

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • De lactibus sive lacteis venis (1627, Milan)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Loris Premuda, article Gaspare Aselli, in Dictionary of Scientific Biography, pp. 315-316, Charles Scribner's Sons, New York, 1970, ISBN 0-6841-0114-9
  • Heinz Schott, Meilensteine der Medizin. Harenberg, Dortmund, 1996, ISBN 3-6110-0536-3

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]