Gaspard Bureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bureau.

Gaspard Bureau, seigneur de Montfermeil, de Nogent-sur-Marne, de Villemomble et d'autres lieux, mort en 1469 est un inventeur et balisticien français du XVe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Gaspard Bureau est le troisième fils de Simon Bureau dit Le Jeune, bourgeois parisien et de sa femme Hélène. Il est le frère de Jean Bureau.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Il se rallie à Charles VII en 1436 avec son frère Jean Bureau. Appartenant à l’administration financière, en tant que maître des comptes, il devient commis puis maître de l'artillerie en 1442. Le 27 décembre 1444, il succède à Pierre Bessonneau comme Grand-maître de l'artillerie du roi. Il est anobli par lettres patentes du roi, en octobre 1447.

Il participe au siège de Bayeux (1450), de Bayonne, à la Bataille de Castillon (1453). Le 21 mars 1445, il achète la seigneurie de Villemomble à Jean de Bretagne pour 9 000 livres tournois. Il est fait marquis de Castillon puis chevalier en 1464. Enfin, il est fait capitaine de Beauté, du Louvre et de Poissy entre 1463 et 1465.

Balisticien et inventeur de l'artillerie de campagne[modifier | modifier le code]

Illustre grand capitaine de Charles VII, il développe avec son frère Jean, l’artillerie de campagne (normalisation des calibres, généralisation de la fabrication des canons en fonte de fer au lieu du fer forgé) qui permet de prendre un avantage décisif sur les Anglais et de mettre fin a la guerre de Cent Ans.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Gaspard Bureau épouse en premières noces Guarix Burelle (vers. 1440). En seconde noces, il épouse Richarde de Vérines (vers 1450). De cette seconde union naissent trois filles :

  • Jeanne Bureau, elle épouse Jean de Marcirion, seigneur de La Tombe
  • Marguerite Bureau
  • Gérarde (alias Gasparde) Bureau, dame de Douy et de La Ramée. Elle épouse Robert de Châtillon, seigneur de Bry-sur-Marne; puis, en secondes noces, Pierre de Meaux.

Source[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]