Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Léry.
Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry
Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry. Musée national des beaux-arts du Québec, 67.101.
Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry. Musée national des beaux-arts du Québec, 67.101.

Naissance 3 octobre 1682
à Toulon
Décès 23 mars 1756 (à 73 ans)
à Québec
Origine Français
Allégeance Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Hommages Complexe Chaussegros-de-Léry
Autres fonctions Ingénieur du Roi
Profil et élévation des ramparts du côté des terres, de la première page des spécifications pour les fortifications de Montréal.

Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry, né le 3 octobre 1682 à Toulon et mort le 23 mars 1756 à Québec, est un officier d'infanterie de l'armée et un ingénieur militaire français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Toulon en France le 3 octobre 1682, Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry est issu d'une dynastie d'ingénieurs militaires. Il apprend le génie militaire de son père. Dès 1716, il devient ingénieur du roi en Nouvelle-France et il a pour mandat de rationaliser les défenses militaires de la jeune colonie de Québec, puis de Montréal.

Il est envoyé à Québec pour une période d'un an, mais il y restera quarante ans. Il fait des recommandations sur les travaux à entreprendre pour assurer la défense de la colonie en appliquant les principes de Blaise de Pagan.

Toute sa vie, il tente de publier « Traité de fortification divisé en huit livres » mais la cour de France lui refuse ce privilège. Le manuscrit de Chaussegros de Léry est aujourd'hui conservé aux Archives nationales du Canada à Ottawa[1].

Il décède à Québec le 23 mars 1756.

Le Complexe Chaussegros-de-Léry de Montréal est nommé en son honneur.

Archives[modifier | modifier le code]

  • Le fonds d'archives de Gaspard-Joseph Chaussegros de Léry est conservé au centre d'archives de Montréal et celui de la Famille Chaussegros de Léry est conservé au centre d'archives de Québec de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Inventaire des papiers de Léry conservés aux Archives de la province de Quebec, Québec,‎ 1939 (lien OCLC?)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]