Gaspar Roomer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gaspar Roomer, ou Gaspar De Roomer (Anvers, entre 1596 et 1606 - Naples, 3 mars 1674), est un marchand et un mécène des Pays-Bas méridionaux, qui fut surtout actif en Italie, à Naples.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Anvers, Roomer passa au moins quatre décennies de sa vie à Naples, où il semble avoir été actif dès 1626[1] ; Roomer n'est cependant documenté dans la ville italienne qu'à partir de janvier 1630[2]. Il se serait également rendu à Rome[3]. Le transport maritime, en direction principalement des Pays-Bas du nord et du sud, et ses activités dans le domaine de la finance firent de lui un homme aisé. À Naples, il était le propriétaire du Palazzo della Stella. Grand collectionneur d'œuvres d'art, il possédait à sa mort une collection de plus d'un millier de peintures[4]. Il vendit des tableaux du sud de l'Italie, au nord de l'Europe, et inversement, et participa de la sorte à la propagation des styles. Sa collection fut par la suite dispersée à travers l'Europe.

Ses goûts étaient contemporains (XVIIe siècle) mais larges en ce qui concerne les styles et les nationalités. Sa collection comprenait des peintures dans le style du Caravage, des paysages et des scènes de genre. Parmi les peintres qui y étaient représentés figurent : Jan Boeckhorst, Giacomo Borgognone, Leonard Bramer, Giacinto Brandi, Paul Bril, Jan Brueghel l'Ancien, Caracciolo, Castiglione, Viviano Codazzi, David De Haen, Pieter De Witte, Jacques Duyvelant, Aniello Falcone, Giordano, Guercino, Jan Miel, Cornelis Schut, Goffredo Wals, Bartolommeo Bassante, Mattia Preti, Ribera, Rubens, Sacchi, Saraceni, Massimo Stanzione, Gerard Van der Bos, Van Dyck, Pieter Van Laer, Cornelis Van Poelenburgh et Simon Vouet.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon le Rijksbureau voor Kunsthistorische Documentatie (RKD), qui emploie le conditionnel à ce propos, citant Ruotolo (1996) : Roomer possédait une peinture de Ribera de 1626.
  2. RKD, citant Ruotolo, p. 19, note 4.
  3. Selon le RKD, il est possible que Roomer ait été à Rome du temps de son amitié avec Cornelis De Wael, lequel séjourna dans la ville de 1656 environ, jusqu'à sa mort en 1667.
  4. Un inventaire daté du 10 avril 1674 comptait 1 100 peintures (RKD).

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Gaspar Roomer » (voir la liste des auteurs)
  • (en) Francis Haskell, Patrons and Painters : Art and Society in Baroque Italy, Yale University Press, 1980, rééd. 1993, chap. 8, p. 205–208.
  • (it) R. Ruotolo, Mercanti - collezionisti Fiamminghi a Napoli : Gaspare Roomer e i Vandeneynden, « coll. Ricerche sul '600 Napoletano », Naples, 1982.
  • (en) R. Ruotolo, in J. Turner (dir.), The Dictionary of Art, Londres, 1996, pt. 27, p. 132-133.