Gary Coleman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coleman.

Gary Coleman

Description de cette image, également commentée ci-après

Gary Coleman en mai 2005

Nom de naissance Gary Wayne Coleman
Surnom Arnold
Naissance 8 février 1968[1]
Zion, Illinois (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Décès 28 mai 2010 (à 42 ans)
Provo, Utah (États-Unis)
Profession Acteur, Garde de sécurité[2]

Gary Wayne Coleman[3] , né le 8 février 1968 et mort le 28 mai 2010[1],[4], est un acteur américain, surtout connu pour son rôle d'Arnold Jackson dans la série télévisée américaine Arnold et Willy (1978–1986) et pour sa petite taille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gary Coleman est né à Zion, en banlieue nord de Chicago dans l'Illinois. Il est adopté par Edmundia Sue, une infirmière, et W.G. Coleman, conducteur de chariot élévateur[5]. Enfant, il attire l'attention lors de défilés de mode locaux, et on suggère à ses parents de le faire tourner dans des publicités[4].

À l'âge de 10 ans, il signe avec TAT, la compagnie de production qui crée la série qui va le rendre célèbre. Il incarne Arnold Jackson dans la série télévisée américaine Arnold et Willy (Diff'rent Strokes), diffusée pendant huit saisons, entre 1978 et 1986. Il y joue le rôle du plus jeune des deux frères noirs et pauvres adoptés par un riche veuf new yorkais à la suite de la promesse faite à leur mère qu'il employait comme domestique. Cette sitcom, qui connut un franc succès, est l'un des précurseurs des sitcoms noirs mettant en scène la vie de tous les jours au sein de familles noires, tel que le Cosby Show et plus tard Le Prince de Bel-Air. Sur une chanson de générique sur le thème « Acceptons les différences », cette série humoristique est remplie de bons sentiments, voire paternaliste pour certains[6].

Principale vedette de la série, il gagne jusqu'à cent mille dollars par épisode. Il devait être à la tête d'une fortune de dix-huit millions de dollars. Mais il est spolié par ses parents et par un homme d'affaires qui gérait ses affaires. En 1989 il poursuit ses parents adoptifs et obtient un million d'euros en 1993. Mais, quelques années plus tard, en 1999, il se déclare en banqueroute personnelle[7]. Il devient gardien de sécurité dans un parking[2]. En 1993, lors d'une interview télévisée, il déclare qu'il a déjà tenté de se suicider à deux reprises par prise de médicaments[4].

En 2003, il tente une percée en politique, se lançant dans la course au poste de gouverneur de Californie. Il fit notamment comme proposition de diminuer l'impôt sur le revenu et d'augmenter les taxes sur les ventes. Sur cent trente-cinq candidats, il arrive en huitième place, avec 12 488 voix, soit 0,2 % des suffrages, juste derrière le producteur Larry Flynt. Il déclare alors au New York Times : « Je veux échapper à l'héritage d'Arnold Jackson. Je suis plus que cela. Cela serait bien si le monde pensait à moi comme quelqu'un qui est plus que cela. »[4]

Le 28 août 2007, il se marie[8] avec Shannon Price, rencontrée en 2006 lors du tournage de la comédie Church Ball, le jour du vingt-deuxième anniversaire de celle-ci. Leur relation tumultueuse fait les titres des journaux à sensation et ils sont arrêtés plusieurs fois pour violences conjugales. Ils divorcent en 2008 mais on ne l'apprendra qu'à la mort de l'acteur en 2010.

Problèmes de santé et décès[modifier | modifier le code]

Coleman en 2007

Gary Coleman est atteint d'une maladie congénitale atteignant les reins, une forme de glomérulosclérose segmentaire et focale (FSGS) entrainant une destruction auto-immune des reins, stoppant précocement sa croissance, avec pour conséquence une taille de 1 mètre 42 et une apparence juvénile[7],[9]. Sa maladie rénale aurait été diagnostiquée à l'âge de 2 ans et il aurait reçu deux greffes de reins, l'une à l'âge de 5 ans en 1973 et l'autre en 1984, nécessitant malgré cela des dialyses régulières[4],[9].

Le 27 mai 2010, il est hospitalisé dans un état critique au centre hospitalier d'Utah Valley Regional Medical Center à Provo (Utah) avec une grave blessure à la tête conséquente à une chute, selon le témoignage de son épouse. Inconscient, il est placé sous assistance respiratoire. Il meurt dans ce même hôpital le 28 mai 2010 en fin d'après-midi d'une hémorragie cérébrale[7].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Apparitions[modifier | modifier le code]

Gary Coleman fait une apparition dans le jeu vidéo Postal², dans le film Austin Powers[10] dans trois épisodes des Simpson[11], dans un épisode de South Park et dans deux épisodes de Ma famille d'abord (saison 2 épisodes 2 et 4). Il a fait plusieurs apparitions dans la série Mariés, deux enfants dans les deux dernières saisons.

Il a aussi participé au clip du catcheur, rappeur et acteur américain John Cena intitulé « Bad Bad Man » où il jouait l'homme qui avait kidnappé les stars des années 1980 pour piéger la pseudo Agence tout risque recréé pour l'occasion par John Cena.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Gary Coleman d'«Arnold et Willy» est mort », sur 20minutes.fr,‎ 28 mai 2010 (consulté le 28 mai 2010)
  2. a et b (en) « The Five Lowest Moments of Gary Coleman's Career », sur Esquire.com, Los Angeles,‎ 21 mars 2008 (consulté le 2 octobre 2011)
  3. (en) Scotsman obituary, Édimbourg,‎ 31 mai 2010 (lire en ligne)
  4. a, b, c, d et e (en) « Gary Coleman DEAD: 'Diff'rent Strokes' Actor Dies In Utah Hospital », sur huffingtonpost.com,‎ 28 mai 2010 (consulté le 30 mai 2010)
  5. « Gary Coleman Biography (1968–) », Filmreference.com (consulté le 28 mai 2010)
  6. Marion Thuillier, « Les minorités ethniques dans les séries américaines », sur excessif.com,‎ 28 mars 2010
  7. a, b et c « Gary Coleman, un enfant star dont la carrière a mal tourné », sur 20minutes.fr,‎ 28 mai 2010 (consulté le 28 mai 2010)
  8. (en) Stephen M. Silvermann, « Gary Coleman Says He's Secretly Married - Weddings, Gary Coleman », sur People.com,‎ 12 février 2008 (consulté en 12 février 2008)
  9. a et b Gary Coleman Hospitalized, posté par Dr B le 6 janvier 2010, sur celebritydiagnosis.com
  10. Austin Powers, Lors de la décongélation de Austin, on peut voir que Gary Coleman est cryogénisé
  11. Article de The Simpsons Web sur Gary Coleman dans Les Simpson

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :