Garrett A. Morgan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Garrett Augustus Morgan est le créateur du masque à gaz (13 octobre 1914), né le 4 mars 1877, décédé le 27 août 1963 à Cleveland.

Biographie[modifier | modifier le code]

Garrett Augustus Morgan
Garrett Augustus Morgan

Garrett A. Morgan naît le 4 mars 1877 à Paris, Kentucky. Il est le septième d'une famille noire de 11 enfants. Son éducation scolaire s'achève à l'âge de 14 ans ; moment où il quitte la maison et se déplace un peu. Il finit par se retrouver à Cleveland.
En 1901, Garret A. Morgan ouvre une boutique de vente et de réparation de machines à coudre où il crée sa première invention : un fermoir à sangle pour machines à coudre, qu'il vend pour 150 Dollars.

En 1909, c'est dans son atelier de confection de vêtements que Garret A. Morgan crée le premier fixateur pour cheveux connu, à l'époque, sous le nom de Crème de Raffinage pour cheveux de Garret A. Morgan.

Masque à gaz[modifier | modifier le code]

En 1912, il invente le prototype de ce qui deviendra plus tard le masque à gaz : le casque de respiration.

En 1914, Garret A. Morgan remporte la médaille d'or du First Grand Prize à la International Exposition of Safety and Sanitation (Exposition Internationale de la Sécurité et de la Santé publique) pour son masque à gaz.

1916 donne, à Garret A. Morgan, l'occasion de faire la démonstration de son masque à gaz. Il porte secours à de nombreux hommes bloqués sous le lac Érié, lors d'une explosion dans un tunnel à Cleveland.

La ville de Cleveland, Ohio, lui décerne une médaille d'or pour ses efforts héroïques.

Le masque de Garret A. Morgan servira également, lors de la Première Guerre mondiale, à protéger les soldats des vapeurs de gaz chloré.

Signal d'arrêt automatique[modifier | modifier le code]

En 1923, Morgan invente un signal d'arrêt automatique pour aider à la circulation des piétons et des véhicules. Il en vend les droits à la "General Electric" pour 40 000 Dollars.
D'autres pays tels la Grande-Bretagne et le Canada s'intéressent à son invention.

De nos jours, ce dispositif est remplacé par des appareils à signaux lumineux.

Garret A. Morgan meurt en 1963.