Garoua

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Garoua
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Nord
Département Bénoué
Démographie
Population 356 900 hab. (est. 2001)
Géographie
Coordonnées 9° 18′ N 13° 24′ E / 9.3, 13.49° 18′ Nord 13° 24′ Est / 9.3, 13.4  
Altitude 249 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Garoua

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Garoua
Marché à Garoua

Garoua est la capitale de la région du Nord du Cameroun et le chef-lieu du département de la Bénoué.
La ville compte 357 000 habitants environ et est la troisième ville du pays, à très grande majorité musulmane. Elle est l'une des premières villes du Cameroun avant la colonisation.

Histoire[modifier | modifier le code]

Garoua est la ville natale du premier président camerounais, Ahmadou Ahidjo. À ce titre, Garoua a bénéficié de beaucoup d'infrastructures parmi lesquelles un aéroport international avec une liaison directe à Paris par vol Cameroon Airlines. Le gouvernement a créé, le 17 janvier 2008, une communauté urbaine à Garoua.

Médias[modifier | modifier le code]

Beaucoup de médias publics et privés cohabitent les villes du Cameroun, qu'il s'agisse de chaînes de télévisions, de chaînes de radio ou de la presse écrite.

Quelques chaînes de télévisions camerounaises recevables à Garoua :camnews24 (www.camnews24.net), CRTV, Spectrum Télévision (STV 1 et STV 2), Canal 2 international, Ariane TV, New TV. Toutefois, de nombreux foyers reçoivent les chaînes télévisions étrangères grâce à la cablo-distribution ou au satellite.

Quelques radios camerounaises recevables à Garoua ou émettant depuis Garoua : CRTV radio poste national, CRTV radio chaîne de l'Est.

Quelques journaux écrits camerounais accessibles à la population de Garoua : Cameroun tribune, Le Messager, Mutations, Nouvelle expression, Le Jour, Repères.

Quelques sites d'information en ligne accessibles à la population : AfricaPresse.com, CameroonOnline.org,

Archevêché[modifier | modifier le code]

Géographie et climat[modifier | modifier le code]

Oasis de verdure au cœur de la brousse, Garoua est la seule ville traversée par la Bénoué au Cameroun. Une ville plaisante et bien équipée qui constitue une plaque tournante des mouvements touristiques dirigés, d'une part vers le nord, le parc national de Waza et la région des Kapsiki, d'autre part, vers le sud, les parcs de la Bénoué, de Boubandjida et la réserve du Faro.

À Garoua, la chaleur peut être torride en fin de saison sèche malgré l'ombre apportée par les arbres qui bordent les grandes rues, la température moyenne mensuelle évoluant de 26 °C en août à 40 °C en mars (températures extrêmes : 17 °C à 40 °C).

Le verger expérimental de Kismatari[modifier | modifier le code]

Symbole vivant de la recherche fruitière en Afrique centrale, il compte 70 variétés de manguiers, 144 variétés d'agrumes et porte-greffe, 7 variétés de goyaviers, 7 variétés de palmiers dattiers, 2 variétés d'anacardiers et couvre une superficie de plus de 50 ha.

Industrie[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

Garoua dispose d'un aéroport international construit en 1980. Il possède une capacité de 1,5 million de passagers et 5000 tonnes de fret par an, mais il n’est utilisé qu'à 4%[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Aéroport international de Garoua », sur ccaa.aero (consulté le 14 avril 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]