Garnison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
« Bonne rentrée à la garnison ! »
Carte postale allemande de 1918.

Une garnison est le corps de troupe stationné dans une place forte afin de la défendre contre un ennemi éventuel.

Le terme connaît plusieurs emplois spécifiques :

  • Par extension, le mot désigne les unités stationnées dans une ville, même non-fortifiée. Une ville de garnison est une commune où une unité militaire est implantée à titre permanent, dans la plupart des cas à l’intérieur d’une ou plusieurs caserne(s). Lorsqu’aucun bâtiment civil ne figure entre les casernes et leurs dépendances, on parle de camp militaire.
  • Un garnissaire est, en France et durant l’Ancien Régime, une personne assignée officiellement en hébergement en tant que garnison, en y recevant une pension (gîte et couvert) aux frais du contribuable, sans avoir à payer, jusque le règlement compensé des arriérés d’impôts. La pratique était assimilable aux dragonnés[1].
  • En Israël, une unité de garnison (en hébreu : cheil matzav) renvoie à une unité régulière de Tsahal chargée de la défense d’une zone spécifique telle qu’une ville, une province, une forteresse ou même un simple immeuble.

Références[modifier | modifier le code]

  1. voir l’article Dragonnades - Source : Nouveau Petit Larousse illustré, 1952.