Gare du Palais (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gare du Palais de Québec)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Gare du Palais (Haute-Vienne).
Gare du Palais
Image illustrative de l'article Gare du Palais (Québec)
Façade du bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays Canada
Ville Québec
Quartier Vieux-Québec–Cap-Blanc–colline Parlementaire
Adresse 320, Rue Abraham-Martin
Québec
Coordonnées géographiques 46° 49′ 03″ N 71° 12′ 50″ O / 46.8174, -71.2139 ()46° 49′ 03″ Nord 71° 12′ 50″ Ouest / 46.8174, -71.2139 ()  
Gestion et exploitation
Exploitant Via Rail Canada, Intercar
Historique
Classement Gare ferroviaire patrimoniale (1992)

Géolocalisation sur la carte : Ville de Québec

(Voir situation sur carte : Ville de Québec)
Gare du Palais

Géolocalisation sur la carte : Québec

(Voir situation sur carte : Québec)
Gare du Palais

La gare du Palais est une gare ferroviaire et routière située à Québec. Cette gare d'importance sert de terminus pour Via Rail Canada de la liaison Montréal-Québec ainsi que pour le transport interurbain par autocars pour cinq compagnies dont Orléans Express et Intercar. Construite en 1915, la Gare du Palais est notamment désignée comme « gare ferroviaire patrimoniale » par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada en 1992.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pendant presque quarante ans, un modeste bâtiment en briques rouges accueille les passagers à leur arrivée dans la capitale du Québec. Ce n'est qu'en 1915 que débutèrent les travaux de construction de la gare actuelle, après un demi-siècle d'attente. Ainsi, en 1916, le Canadien Pacifique se dote d'une gare monumentale, la gare du Palais[1]. À l’origine, la gare abritait les trains du Canadien Pacifique qui reliaient Québec et le Lac Saint-Jean. Progressivement, le nombre de trajets a augmenté. En 1976, la gare subit une fermeture temporaire, et elle a été rouverte en 1985. Cet édifice est de style « château », tout comme l'un des bâtiment de la gare Viger à Montréal et le Château Frontenac. Elle a été désignée gare ferroviaire patrimoniale en 1992[2].

Desserte[modifier | modifier le code]


Station précédente VIA Rail Canada Station suivante
Sainte-Foy   Montréal–Québec   terminus

Correspondances RTC[modifier | modifier le code]

  • Parcours 1 : vers Gare maritime ou Station Belvédère
  • Parcours 10 : vers Cegep F-X-Garneau ou Marie-de-l'Incarnation
  • Parcours 18 : vers Université Laval
  • Parcours 25 : vers Pointe-de-Sainte-Foy
  • Parcours 50 : vers Courville ou Boischatel
  • Parcours 54 : vers Terminus Beauport ou Vieux-Québec ou Sainte-Thérèse-de-Lisieux
  • Parcours 107 (Express) : vers Pointe-de-Sainte-Foy
  • Parcours 125 (Express) : vers Pointe-de-Sainte-Foy
  • Parcours 133 (Express) : vers Terminus du Zoo ou Vieux-Québec
  • Parcours 214 et 215 (Express) : vers Cap-Rouge
  • Parcours 283 (Express) : vers Champigny
  • Parcours 290 (Express) : vers Loretteville ou Vieux-Québec
  • Parcours 294 et 295 (Express) : vers Place-Jacques-Cartier ou Saint-Augustin
  • Parcours 800 (Métrobus) : vers Pointe-de-Sainte-Foy ou Beauport

Transporteurs interurbain[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « gare du Palais, ainsi dénommée en raison de sa proximité avec le palais de l'Intendant, une institution fonctionnelle à l'époque de la Nouvelle-France, aujourd'hui disparue » — toponymie.gouv.qc.ca
  2. « Le répertoire des gares désignées gares ferroviaires patrimoniales au Québec », sur Parcs Canada (consulté le 4 août 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]