Gare du Grand Tronc (Portland)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gare du Grand Tronc
Image illustrative de l'article Gare du Grand Tronc (Portland)
Gare du Grand Tronc, Portland
Localisation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Ville Portland
Adresse rue de l'Inde
Portland, Me.
Coordonnées géographiques 43° 39′ 04″ N 70° 09′ 36″ O / 43.6511, -70.1643° 39′ 04″ Nord 70° 09′ 36″ Ouest / 43.6511, -70.16  
Gestion et exploitation
Exploitant Canadien National
Caractéristiques
Voies 1
Historique
Mise en service 1874
Fermeture 1989

Géolocalisation sur la carte : Maine

(Voir situation sur carte : Maine)
Gare du Grand Tronc

La Gare du Grand Tronc était un lieu historique à Portland dans l'État du Maine. La station, située sur la rue de l'Inde a été construite en 1903 par le chemin de fer du Grand Tronc, reliant Portland avec Montréal. Les chemins de fer au nord de Portland ont été converties à l'écartement standard dans les années 1870. La ligne qui déservait la station sur la rue de l'Inde est resté indépendante par le Grand Tronc. Les trains venant du Nord provenant de Montréal se terminaient au bord de l'eau sur la rue de l'Inde. Au moment où le Grand Tronc a ouvert un nouveau terminal sur son site de la rue de l'Inde en 1903, Portland avait jusqu'à deux gares de voyageurs: la gare Union de Portland BM/MEC sur la rue Saint John, reconstruit en 1888 et le Terminal Grand Tronc sur le front de mer à la rue de l'Inde[1]. Le service de trains entre Portland et Montréal a commencé à diminuer après la nationalisation du Grand Tronc par le Gouvernement Canadien qui est devenu le Canadien National en 1923. La montée en puissance des Maritimes a été reconnue lorsque le train passager le Gull introduit des voiture-lits sur son service international de Boston à la ville d'Halifax par l'intermédiaire de Portland en 1930. Ceci durant l'âge d'or des passagers du rail dans les années 1920, lorsqu'une variété d'entreprises fournit aux passagers des services ferroviaires jusqu'à Portland[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Johnson, Ron The Best of Maine Railroads (1985) Portland Litho p.58
  2. « State of Maine », James VanBokkelen

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]