Gare de Saint-Malo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Malo
Image illustrative de l'article Gare de Saint-Malo
Extérieur de la nouvelle gare édifiée en 2005.
Localisation
Pays France
Ville Saint-Malo
Quartier de la Gare
Adresse place de la nouvelle gare
35400 Saint-Malo
Coordonnées géographiques 48° 38′ 48″ N 2° 00′ 14″ O / 48.646584, -2.003995 ()48° 38′ 48″ Nord 2° 00′ 14″ Ouest / 48.646584, -2.003995 ()  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TGV
TER Bretagne
Fret
Caractéristiques
Ligne(s) Rennes - St-Malo-St-Servan
Voies 4
Quais 2, centraux
Transit annuel 1,038 million (2011)
Altitude 7 m
Historique
Mise en service 27 juin 1864
Ouverture 8 décembre 2005 (nouvelle gare)
Correspondances
Bus urbains Lignes C1, C2, 3, 4, 5, 6 et 9
Bus périurbains 10, 11, 12, 13 et 14

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Saint-Malo

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Saint-Malo

Géolocalisation sur la carte : Ille-et-Vilaine

(Voir situation sur carte : Ille-et-Vilaine)
Saint-Malo

Géolocalisation sur la carte : Saint-Malo

(Voir situation sur carte : Saint-Malo)
Saint-Malo

La gare de Saint-Malo est une gare ferroviaire française de la ligne de Rennes à Saint-Malo-Saint-Servan, desservant la ville de Saint-Malo dans le département de l'Ille-et-Vilaine en région Bretagne. L'ancienne gare édifiée en 1864 est détruite et remplacée par une nouvelle en 2005 à l'occasion de l'électrification de la ligne pour l'arrivée du TGV Atlantique. Elle est implantée en un point central à quelques pas du centre ville et son centre historique intra-muros, proche des quartiers de Saint-Servan et Paramé.

Elle est mise en service en 1864 par la compagnie des chemins de fer de l'Ouest. C'est aujourd'hui une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par le TGV Atlantique et des trains TER Bretagne.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Automotrice Z27804 de TER Bretagne en gare.
Automotrice Z27804 de TER Bretagne en gare.

Établie à 8 m d'altitude, la gare de Saint-Malo est la gare terminus de la ligne de Rennes à Saint-Malo-Saint-Servan. Située au point kilométrique (PK) 454,102, elle est précédée par la gare de La Gouesnière - Cancale - Saint-Méloir-des-Ondes. L'ancienne gare se trouvait au PK 454,362.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des les années 1840 les communes de Saint-Malo, Saint-Servan et Paramé émettent leur désir d'être desservie par le chemin de fer à partir de la futur ligne de l'Ouest. C'est la « loi relative à la fusion des chemins de fer normands et bretons » qui va rendre possible cette demande le 11 mai 1855[1]. Cette loi approuve différentes décisions antérieurs, notamment la création de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, et le cahier des charges supplémentaire stipulant l'engagement d'exécution, à ses frais risques et périls différentes lignes dont au point 6, « l'embranchement de Rennes à Saint-Malo »[1]. Il est précisé[1], le passage obligé par ou près Dol et une limite de temps fixée à huit années pour le réaliser et l'exploiter.

Après avoir achevée la ligne de Paris à Rennes en 1858, compagnie de l'Ouest exécute les travaux de la voie ferrée de l'embranchement vers Saint-Malo de 1860 à 1864. Le site choisie pour une seule gare desservant les trois communes est à égale distance de Saint-Malo et Saint-Servan, au lieu dit dunes du Talards ancien port d'échouage des bateaux. Le 27 juin 1864[2] la nouvelle gare est le lieu des festivités lors de son inauguration réalisée en même temps que celle de la ligne Rennes - Saint-Malo-Saint-Servan qui permet[2] la liaison avec Rennes en deux heures et demie.

À l'occasion de l'électrification de cette même ligne et de l'arrivée du TGV entre St Malo et Paris le 11 décembre 2005, Saint Malo s'est doté d'une nouvelle gare située 260 mètres en amont de l'ancienne gare. En 2006 l'arrivée du TGV permet à la gare d'enregistrer une hausse significative du transit de voyageurs avec 783 372 montées-descentes[3].

La mairie de Saint-Malo décide de procéder à la destruction de ce bâtiment historique, pour réaménager l'espace urbain. Cette décision fait débat[4], mais la gare est détruite en octobre 2009[5].

En 2011, la gare a enregistré 1,038 millions de voyageurs (montées et descentes confondues)[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[7] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec guichet ouvert tous les jours. Aujourd'hui gare contemporaine[8], bénéficiant du concept gare-jardin[9], elle est équipée de distributeurs automatiques de titres de transport TER et de divers services notamment pour les personnes à mobilité réduite. Un parking véhicules est aménagé à proximité.

Dessertes[modifier | modifier le code]

Saint-Malo est desservie[7] par des TGV Atlantique qui effectuent des missions entre les gares de Saint-Malo et Paris-Montparnasse, ou Lille-Europe, via Rennes. C'est aussi une gare desservie par des trains TER Bretagne circulants entre les gares de Saint-Malo et Rennes, via Dol-de-Bretagne. En saison estival, des trains TER Bretagne et TER Basse-Normandie relient Saint-Malo et Granville, via Dol-de-Bretagne.

Service des marchandises[modifier | modifier le code]

Cette gare est ouverte au service du fret.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c J.B. Duvergier, lois, décrets, ordonnances, règlements, 1855, pp.154-158 intégral (consulté le 24 novembre 2010).
  2. a et b Gilles Foucqueron, Saint-Malo: histoire et géographie contemporaine, Palantines, 2008, p. 126 extrait en ligne (consulté le 24 novembre 2010).
  3. Saint-Malo, Les dessertes du territoire : Trafic ferroviaire lire en ligne (consulté le 5 décembre 2010).
  4. Ouest-France, Pour ou contre la démolition de l'ancienne gare ? lire en ligne (consulté le 5 décembre 2010).
  5. Ouest-France, Saint-Malo: la démolition de l'ancienne gare se poursuit, article du 15 octobre 2009 lire en ligne (consulté le 5 décembre 2010).
  6. [PDF] Trafic voyageurs des principales gares bretonnes, pour 2011, p. 11, voyageurs en correspondance exclus.
  7. a et b Site SNCF TER Bretagne, Informations pratiques sur les gares : Gare de Saint-Malo lire en ligne (consulté le 24 novembre 2010).
  8. Site TER SNCF Bretagne, visite virtuelle de la gare de Saint-Malo voir en ligne (consulté le 24 novembre 2010).
  9. Site SNCF TER Bretagne, Des gares et des trains innovants pour faciliter votre mobilité lire en ligne (consulté le 24 novembre 2010).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus TGV Dol-de-Bretagne Paris-Montparnasse
Terminus Terminus TGV Rennes Lille-Flandres
Terminus Terminus TER Bretagne La Gouesnière-Cancale Rennes
Terminus
(Saisonnier : été)
Terminus
(Saisonnier : été)
TER Basse-Normandie /
Bretagne
Dol-de-Bretagne
(Saisonnier : été)
Granville
(Saisonnier : été)