Gare de Saint-Laurent - Fouras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gare de Saint-Laurent Fouras)
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Laurent - Fouras
Image illustrative de l'article Gare de Saint-Laurent - Fouras
Au premier plan : abri pour les voyageurs du quai n°1 pour les trains en direction de Saintes. À l'arrière-plan : le quai n°2 pour les voyageurs en direction de La Rochelle.
Localisation
Pays France
Commune Saint-Laurent-de-la-Prée
Adresse 17450 Saint-Laurent-de-la-Prée
Coordonnées géographiques 45° 59′ 37″ N 1° 01′ 43″ O / 45.993683, -1.02859145° 59′ 37″ Nord 1° 01′ 43″ Ouest / 45.993683, -1.028591  
Gestion et exploitation
Propriétaire RFF / SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Poitou-Charentes, Grandes lignes
Caractéristiques
Ligne(s) Nantes-Orléans à Saintes
St-Laurent-de-la-Prée à Pte-de-la Fumée
Voies 2
Quais 2
Altitude 5 m
Historique
Ouverture 29 décembre 1873

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Saint-Laurent - Fouras

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Saint-Laurent - Fouras

La gare de Saint-Laurent - Fouras est une halte ferroviaire française située dans la commune même de Saint-Laurent-de-la-Prée et toute proche de la station balnéaire de Fouras dans le département de la Charente-Maritime et la région Poitou-Charentes. Elle est située à huit kilomètres à l'ouest de Rochefort.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Ancienne gare de bifurcation, elle est située au point kilométrique 200,271 de la ligne de Nantes-Orléans à Saintes. Elle était également l'origine de la Ligne de Saint-Laurent-de-la-Prée à Pointe-de-la Fumée aujourd'hui déposée dont une partie est devenue une piste cyclable. Son altitude est de 5 m.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment de la gare historique de Saint-Laurent-de-la-Prée aujourd'hui transformé en logements a été construit au début de la Troisième République en 1873 par la Compagnie des Charentes qui fut choisie pour édifier la nouvelle ligne devant relier directement les deux principales villes de la Charente-Inférieure qui étaient La Rochelle, la préfecture et Rochefort, alors la plus grande ville du département.

La ligne de La Rochelle à Rochefort, d'une longueur de 29 km, longe la côte dans sa plus grande partie et permet un regard sur les îles du pertuis d'Antioche. Elle fut ouverte à l'exploitation le 29 décembre 1873[1].

Quant à la liaison ferroviaire avec Fouras, une bifurcation fut construite et ouverte une décennie plus tard, en septembre 1883. Cette voie ferrée, était raccordée au nord de la gare de Saint-Laurent-de-la-Prée à la ligne La Rochelle - Rochefort, et avait une longueur totale de 8 kilomètres, jusqu'à la Pointe de la Fumée dans un premier temps. La ligne traversait la jeune station balnéaire de Fouras dans toute sa longueur[2]. Plus tard ce tronçon sera abandonné et déferré et les trains auront comme terminus la gare de Fouras.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la concurrence accrue de l'automobile et la baisse sensible et continuelle du trafic voyageurs en gare de Saint-Laurent-de-la-Prée et de Fouras amenera la fermeture définitive de cette portion de ligne en 1969. La gare de Fouras sera démolie et la voie ferrée déposée. La plate-forme actuelle de la gare est occupée par les tennis municipaux et le tracé de la voie par une rue se prolongeant par un chemin de randonnée[2].

À partir de 2002, la région Poitou-Charentes eu en charge le transport ferroviaire[3]. La halte ferroviaire SNCF[4] de Saint-Laurent - Fouras a été construite en 2007, puis ouverte au trafic voyageurs en automne de la même année. Sa fréquentation s'est rapidement accrue depuis la mise en place d'une liaison interurbaine cadencée par autorail thermique X 73500 entre La Rochelle et Rochefort.

Cette ligne est aussi empruntée par des trains grandes lignes régionaux de la SNCF comme Quimper-Toulouse, Nantes-Bordeaux, Rennes-Vintimille etc....

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

La gare de Saint-Laurent - Fouras est équipée d'un distributeur automatique de billetterie. Sa fonction de halte ferroviaire en fait l'un des "points d'arrêt sans personnel" du réseau TER Poitou-Charentes[5].

Desserte[modifier | modifier le code]

Située sur le tronçon de la ligne ferroviaire régionale Nantes-Bordeaux entre les agglomérations urbaines de La Rochelle et de Rochefort, la halte ferroviaire de Saint-Laurent / Fouras reçoit chaque jour uniquement des autorails thermiques X 73500 TER Poitou-Charentes qui assurent la desserte ferroviaire par onze aller-retour quotidiens chaque semaine[6].

L'accès au quai n°2 pour les trains en direction de La Rochelle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Y. Le Dret, Le train en Poitou-Charentes, Tome 1, Les Chemins de la Mémoire Éditeur, p.82
  2. a et b Y. Le Dret, Le train en Poitou-Charentes, Tome 2, Les Chemins de la Mémoire Éditeur, p.14
  3. Consulter le Site officiel SNCF / TER Poitou-Charentes au chapitre À propos des TER puis rubrique Conseil Régional
  4. Il s'agit d'un point d'arrêt ouvert sur la voie ferrée
  5. Consulter le Site officiel SNCF / TER Poitou-Charentes au chapitre Se déplacer en TER puis rubrique Carte du réseau TER et voir notamment à "légende"
  6. Consulter le Site officiel SNCF / TER Poitou-Charentes au chapitre Se déplacer en TER

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Y. Le Dret, Le train en Poitou-Charentes, Tomes 1 et 2, Les Chemins de la Mémoire, Éditeur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
La Rochelle-Porte Dauphine Châtelaillon TER Poitou-Charentes Rochefort Saintes